Fermer
menu

Comité d’entreprise : entre amour et incompréhension des salariés

Business people talk body languageA quoi sert un comité d’entreprise ? Peu de salariés sont capables de répondre précisément à cette question, selon le premier baromètre sur le rôle des CE réalisé par l’Institut CSA pour le Crédit Mutuel et Legrand Fiduciaire. Pourtant, « 81% des salariés ont déjà eu recours à leur CE au cours des douze derniers mois, dont 34% fréquemment », explique le baromètre. Et deux salariés sur trois ont même participé aux dernières élections du CE de leur entreprise. Globalement, cet organe représentatif est perçu comme ayant principalement un rôle socio-culturel par les salariés, alors qu’il joue essentiellement un rôle économique pour les dirigeants. En revanche, que ce soit du côté des salariés ou des dirigeants, il n’est pas « en capacité d’influencer les décisions de la direction ».

Une cote de confiance positive…
Les salariés plébiscitent donc largement les activités sociales et culturelles proposées par leur CE. Ils sont 62% à se déclarer plutôt contents de ces offres. L’action du CE « dans le cadre de la défense de l’intérêt collectif des salariés » fait également consensus : 64% s’en disent satisfaits. Pour les « questions d’ordre individuelles », le CE est aussi perçu comme efficace (62%). La cote de confiance des CE est également très forte : 81% des salariés en sont satisfaits.

Mais un recours limité aux CE
Bien que réjouis des activités extra professionnelles proposées par leur CE, les salariés sont pourtant peu impliqués dans son fonctionnement. Plus de la moitié d’entre eux ne posent ainsi jamais de question à leur CE lors de l’élaboration des réunions. Quant à « la capacité du CE à faire passer un message à la direction », les salariés ne sont plus que 53% à donner une réponse positive. Malgré leur faible implication, les salariés souhaitent que leur CE ait « un poids accru dans les décisions de l’entreprise ».

Les CE en contexte de crise
La perception des CE est également sujette au contexte économique actuel. Ainsi, pour les élus des CE et les salariés, « les revendications collectives sont de plus en plus nombreuses (64% et 66%). Pour près de 60% des élus et des salariés, « les tensions dans le dialogue social se sont accrues ». Moins de 30% des dirigeants ont cette impression, mais ils sont 40% à estimer que le « rôle économique du CE s’est renforcé ». Un sentiment partagé par 58% des élus des CE et 41% des salariés. Autre différence notable entre dirigeants et salariés, les élus (78%) réclament davantage de moyens financiers pour réaliser leur mission contre 38% des dirigeants. En revanche, ces derniers réclament davantage de simplicité dans le fonctionnement des CE.

Quel est le rôle économique des CE ?
Largement sous-estimés par les salariés, les comités d’entreprise ont pourtant un rôle économique important à jouer dans les entreprises. Chaque année, ils reçoivent une somme équivalent à 0,2% de la masse salariale de l’entreprise. De plus, rapporte le site 20minutes.fr, le CE doit « être informé et consulté avant toute décision de l’employeur sur les questions d’organisation et de gestion de l’entreprise ». Toutes les « mesures de nature à affecter le volume ou la structure des effectifs, la durée du travail, les conditions d’emploi, de travail et de formation professionnelle des salariés », doivent passer entre leurs mains, rappelle de son côté le ministère du Travail. En cas de difficultés financières de l’entreprise, la direction doit également informer et consulter le CE.

Des points largement méconnus des salariés. Cependant, pour le baromètre CSA « la crise économique et sociale actuelle peut apparaître comme une opportunité pour l’action et l’image des CE ».

  • Étude réalisée auprès de 925 personnes (salariés, secrétaires ou trésoriers de CE et dirigeants)

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.