Fermer
menu

Climat social : le fossé se creuse entre salariés et chefs d’entreprise

ObservatoiresocialentrepriseL’Observatoire Social de l’Entreprise (OSE) a réalisé au mois de janvier un sondage qui révélait déjà un écart générationnel au sein des entreprises. Cette étude, réalisée par Ipsos pour l’organisme de formation professionnelle CESI, montre également une différence de perception  » préoccupante  » entre les salariés et les dirigeants d’entreprise.

Les salariés inquiets pour leur emploi
La perception du climat social dans l’entreprise n’est pas la même pour tous. Du côté des chefs d’entreprise, l’optimisme est de rigueur. Que ce soit au niveau des relations des salariés avec leurs supérieurs hiérarchiques, du climat social ou de la charge de travail, tous les indicateurs semblent au vert avec une bonne situation pour plus de 80% des dirigeants interrogés. Mais de leur côté, les salariés ont pourtant une vision « beaucoup moins idyllique de la situation », note l’OSE dans son sondage. Leur perception du climat social se dégrade en effet par rapport à 2010 avec une baisse de 4 points, même chose sur la situation de l’emploi qui inquiète plus les salariés que les dirigeants.

Divergences de vues sur la rémunération
Mais c’est sur la question de la rémunération que le fossé se creuse encore plus. 78% des chefs d’entreprise estiment que la rémunération de leurs collaborateurs est bonne. Alors que seulement 46% des salariés jugent que leur rémunération est satisfaisante. Selon l’OSE ce résultat montre une opposition entre « les chefs d’entreprise qui, en temps de crise, semblent estimer remplir leur part du contrat en sauvegardant l’emploi alors même qu’une majorité de salariés affichent des demandes fortes en termes de rémunération qui constitue leur principale préoccupation au cours des six prochains mois ».

Plus qu’une simple « contradiction des propos », l’incompatibilité des perceptions semble donc criante au sein des entreprises, « Alors que 82% des chefs d’entreprise jugent le climat social bon dans leur entreprise, plus d’un salarié sur deux déclare que si un mouvement social se développait au sein de son entreprise, il aurait envie d’y participer » conclut l’OSE.

  • Les résultats de l’enquête sont consultables sur le site du CESI.

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.