Fermer
menu
  • Reconversion

Les chiffres clés de la reconversion professionnelle

Créer son propre business, changer de vie, c'est le rêve de nombreux salariés. Quels sont les chiffres clés de la reconversion professionnelle ?

Pour 53 % de ceux qui rêvent de franchir le pas c'est avant tout pour gagner en liberté et pour un meilleur équilibre vie pro-vie perso. (GettyImages/Hispanolistic)

9

9 Français sur 10 ont envie de changer de vie ou, à tout le moins, de métier d’après un sondage de Nouvelle vie pro. Sur cette proportion, 28 % se sont lancés mais 64 % avouent ne pas avoir encore passé le cap.

53 %

Pour 53 % de ceux qui rêvent de franchir le pas c’est avant tout pour gagner en liberté et pour un meilleur équilibre vie pro-vie perso. Lassitude, quête de sens, devenir son propre patron… parmi les personnes qui se sont reconverties, la majorité a changé de métier et/ou de secteur.

47 %

Presque un jeune actif sur deux rêve de monter sa boîte ! Si 28 % des Français aimeraient créer leur business, ils sont 47 % à vouloir le faire quand ils ont moins de 25 ans. Objectif : avoir une vie professionnelle qui a du sens puisque deux tiers (69 %) de la génération Y en rêve !

14 %

14 % des jeunes diplômés dotés d’un bac + 5 affirment avoir changé de cap professionnel 2 ans après l’obtention de leur diplôme et 43 % d’entre eux fuient leur premier poste après une vingtaine de mois selon une étude de l’Edhec.

56 %

La reconversion fait envie aux cadres. Près de 6 cadres sur 10 souhaitent changer de voie professionnelle. Parmi eux, 53 % souhaitent se lancer d’ici un à trois ans. Ils sont aussi 28 % à rêver de se lancer en free ou de créer leur entreprise. Les cadres ont aussi tendance à plus passer à l’action : 33 % se sont lancés dans une reconversion contre 23 % de non cadres. Et plus les sondés sont diplômés, pus ils sont nombreux à avoir passé le cap de la reconversion : 36 % pour les bac + 4/5 contre 15 % des sondés n’ayant pas le bac ou 19 % des bac et bac + 1. Mais le désir de reconversion est plus homogène et globalement élevé quel que soit le niveau d’étude ; il est en moyenne de 65 %.

1200

Refaire sa vie professionnelle peut coûter cher. Un bilan de compétences coûte, en moyenne, entre 1200 et 3000 euros. Mais rassurez-vous, en général, cela ne coûte rien aux salariés. En effet, un bilan de compétences est quasiment toujours financé avec les fonds de la formation professionnelle (Fongecif). Vous pouvez également prendre des séances de coaching professionnelle mais il vous en coûtera entre 80 et 150 euros la séance.

Recevez l'essentiel de l'actualité RH

En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentialité décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.

Dossiers à la une