Fermer
menu
  • Alternance
  • Gestion de carrière

Les chiffres clé de l’alternance

Combien y a-t-il d'apprentis en France ? Quel est l'âge limite pour faire une alternance ? Quel est le salaire minimum pour un apprenti ? Voici tous les chiffres clé de l'alternance.

Un jeune sur deux travaille dans l'entreprise où il fait son apprentissage et 70 % des apprentis trouvent un emploi 7 mois après son apprentissage. (GettyImages/ChardayPenn)

485 800 apprentis

C’est le nombre d’apprentis en France selon les derniers chiffres du ministère du Travail. Un record ! L’engouement pour l’apprentissage se renforce puisque le nombre d’apprentis a augmenté de 16 % depuis 2018.

353 000 contrats

353 000 nouveaux contrats d’apprentissage ont été signés en 2019.

27,3 %

Si l’apprentissage progresse partout c’est en Corse qu’il progresse le plus avec une augmentation de 27,3 %. Il a progressé de 12,8 % en Ile-de-France, 17,2 % en Bretagne ou 23,8 % en Auvergne-Rhônes-Alpes.

1200 CFA

Il y avait, en France, 965 CFA (centre de formation des apprentis) avant la loi du 5 septembre 2018. Il y en a désormais 1200.

26 ans

En principe, l’apprentissage est réservé aux jeunes de 16 à 26 ans. Mais il existe des exceptions. Ainsi, l’âge minimum pour entrer en apprentissage peut-être de 15 ans pour les jeunes qui ont terminé la classe de 3ème. L’âge maximum peut être repoussé à 30 ans lorsque l’apprenti vise un diplôme supérieur à celui obtenu ou doit trouver un nouveau contrat d’apprentissage suite à une rupture du précédent contrat indépendante de son fait.

7 %

7 % des jeunes de 16 à 25 ans suivent une formation en apprentissage ou en alternance. C’est deux fois moins qu’en Allemagne par exemple.

57 %

57 % des chefs d’entreprise renouvellent l’expérience de l’apprentissage. Plus d’un patron sur deux réembauche un apprenti dans les deux ans qui suivent le précédent contrat.

410,73 euros

Il s’agit du salaire minimum pour un contrat d’apprentissage. La rémunération dépend de l’âge de l’apprenti, de son ancienneté et de la convention collective de l’entreprise qui l’emploie. Dans le secteur privé, le salaire minimum mensuel sera de :

  • en première année de formation : 410,73 euros (moins de 18 ans), 654,12 euros (18 à 20 ans), 806,24 euros (à partir de 21 ans).
  • en deuxième année de formation : 593,27 euros (moins de 18 ans), 775,82 euros (18 à 20 ans), 927,94 euros (à partir de 21 ans).
  • en troisième année de formation : 836, 67 euros (moins de 18 ans), 1 019, 22 euros (18 à 20 ans), 1 186,55 euros (à partir de 21 ans).

26,3 milliards

26,3 milliards d’euros (hors dépenses directes des entreprises) ont été alloués à la formation professionnelle continue et à l’apprentissage en 2017. Ce budget comprend les coûts des formations, les frais de fonctionnement, les dépenses de rémunérations des stagiaires etc…

86 %

Les formations en apprentissage sont encore très (trop) genrées. Ainsi, 86 % des apprentis qui se dirigent vers les métiers de l’industrie ou du bâtiment sont des garçons alors que les métiers des services sont occupés à 76 % par des filles. Elles ne représentent par ailleurs qu’un tiers des apprentis au total même si leur nombre tend à augmenter.

70 %

Un jeune sur deux travaille dans l’entreprise où il fait son apprentissage et 70 % des apprentis trouvent un emploi 7 mois après son apprentissage.

Recevez l'essentiel de l'actualité RH

En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentialité décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.

Dossiers à la une