Fermer
menu
Théma Qualité de vie au travail : Découvrez les initiatives de nos partenaires

Chaleur : quelles sont les obligations de l’employeur ?

Il fait chaud. Très chaud. 35 degrés hier à Paris, 37 à Strasbourg ! Nous connaissons depuis quelques jours des températures excessives qui peuvent rendre nos journées de travail très fatigantes.  Comment gérer une telle chaleur alors qu’on est enfermé au bureau ? Quelles sont les obligations de l’employeur en cas de pic de chaleur ? Est-on obligé de travailler quand il fait trop chaud ? Mode(s) d’emploi répond à toutes vos questions.

Pour faire baisser la température, la meilleure des choses est de boire de l’eau. L’employeur est donc tenu de mettre de l’eau fraîche et potable à la disposition de salariés. De même, dans des locaux fermés, pour éviter les hausses de température, l’air doit être renouvelé et ventilé. L’Institut national de recherche et sécurité (INRS) préconise de décaler les horaires de travail. C’est notamment le cas pour les salariés qui travaillent à l’extérieur des bureaux, en les faisant venir plus tôt et repartir également plus tôt. Les salariés du bâtiment mais aussi ceux de la restauration soumis à de fortes températures doivent disposer de trois litres d’eau minimum par jour ainsi que d’un local frais où ils peuvent se rafraîchir.

À lire également :
Réchauffement climatique : quels impacts sur les conditions de travail ?

L’employeur doit prendre un certain nombre de précautions

Néanmoins, si la canicule en elle-même n’est pas visée par le code du travail, le salarié n’est pas totalement démuni face à la chaleur excessive en milieu professionnel. Outre la mise à disposition d’eau fraîche, l’employeur est contraint par la loi à un certain nombre de précautions.

L’article L.4121-1 du code du travail l’oblige en effet à prendre «les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des travailleurs». Plus spécifiquement, en ce qui concerne la chaleur, l’article R.4213-7 dispose que «les équipements et caractéristiques des locaux de travail doivent permettre d’adapter la température à l’organisme humain pendant le temps de travail, compte tenu des méthodes de travail et des contraintes physiques supportées par les travailleurs». L’employeur est tenu de renouveler l’air des locaux en évitant les élévations exagérées de température (article R.4222-1) et de s’assurer que les travailleurs sont protégés contre les conditions atmosphériques lorsqu’ils travaillent sur des postes de travail extérieur (article R.4225-1).

À lire également :
80% des employés se plaignent de la température dans les bureaux

(istockphoto.com/diego_servo).

Recevez l'essentiel de l'actualité RH

En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.