Fermer
menu

L’Hyperchair, une chaise de bureau pour résoudre les conflits de température

Si vous lisez cet article alors que vous êtes au travail, vous avez probablement trop froid. Ou trop chaud, c’est selon ! Et si la solution venait d’une chaise ?

shutterstock_293325854_opt

On se souvient de l’étude de 2015 sur la guerre du thermostat dans les bureaux. On y découvrait (enfin) pourquoi les femmes avaient plus froid au bureau que les hommes. Et la raison est toute simple : les réglages de température dans la plupart des immeubles prennent comme référence un homme de 70 kg.

La température est le sujet de plainte n°1 au travail. Il n’est donc pas arrivé le jour où on mettra tous les collègues d’accord sur le mercure ! Le problème est que chacun a une appréciation différente des degrés qu’il lui faut pour se sentir à l’aise. Jusqu’à maintenant, quelques solutions plus ou moins satisfaisantes s’offraient aux frileux comme aux bouillonnants : changer de garde-robe, changer de bureau, ou changer de boulot ! Pas évident.

A chacun sa chaise et les degrés seront bien gardés !

Des chercheurs du Centre pour l’environnement de l’université de Berkeley ont mis au point une chaise qui détecte vos besoins thermiques et adopte la température adéquate, sans affecter votre voisin de bureau. Pour cela, Peter Rumsey, PDG de la dénommée Hyperchair, est parti d’un constat simple : « Il ne s’agit plus de chauffer toute la pièce, mais uniquement votre corps ». Il fallait juste y penser.

Hyperchair2_opt

L’Hyperchair fonctionne de la même manière que les sièges chauffants d’une voiture. Elle dispose de circuits calorifiques intégrés dans les tissus du dossier et de l’assise. Et les fonctions de la chaise son réversibles. Si la personne a trop chaud, des ventilateurs viennent évacuer le surplus de chaleur. Les réglages peuvent également se faire via une application smartphone.

Hyperchair_opt

AppliHyperchair

Le combo parfait « vie de bureau écolo »

La chaise climatiseur fait bien plus que régler les conflits bureaucratico-thermiques ! En donnant à chacun le contrôle individuel de la température, on évite l’effet yoyo du chauffage et de la climatisation que chacun vient manipuler aux moindres changements météo. Les entreprises peuvent ainsi baisser la température d’un ou deux degrés et réaliser une économie de 5 à 10% sur les dépenses de chauffage et de climatisation.

Prix de ce petit bijou sur roulettes ? Entre 1000 et 1 500 dollars (soit de 886 à 1 329 euros). Malheureusement, les sensibles de l’épiderme devront patienter un peu car, pour l’instant, seules les grandes entreprises peuvent investir dans une Hyperchair. Mais il y a fort à parier que ces chaises de bureau connaissent un véritable succès car, au-delà du bien-être de chacun et des économies en énergie, les entreprises vont surtout gagner en productivité des employés. Des études ont déjà démontrer que, lorsque les gens ont trop froid, ils sont plus exposés aux erreurs, plus distraits, et obtiennent moins de résultats.

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.