Fermer
menu

Ces PDG qui vous veulent du bien

IllustrationnewyorktimesLes patrons ne sont pas tous méchants ! La preuve cette semaine avec un double appel, celui lancé aux Etats-Unis par le milliardaire Warren Buffet, rapidement imité par 16 PDG français qui ont publié aujourd’hui une tribune dans laquelle ils demandent « l’instauration d’une « contribution exceptionnelle » qui toucherait les contribuables français les plus favorisés ». Démarche louable en cette période d’incertitude économique et de restrictions budgétaires drastiques qui vont être annoncées ce soir.

« Tax me, I’m famous »
Quel est le message derrière tout cela ? Est-ce qu’ils se sentent un peu coupables « d’avoir pleinement bénéficié d’un modèle français » ? On pense notamment au bouclier fiscal contre lequel ils n’ont pas trop protesté pendant des années. Mais aujourd’hui, tout a changé, les valeurs s’inversent et le slogan nouveau du riche PDG c’est désormais « Fais-moi mal Nicolas ! ». Et si cette histoire n’était finalement que politique comme le suggère l’appel d’un autre grand patron américain, passé plus inaperçu. Celui de Howard Schultz, patron de Starbucks, qui invite ses amis riches à suspendre les dons d’argent aux hommes politiques tant qu’un accord sur le budget n’a pas été trouvé entre Républicains et Démocrates.

« Tax me if you can »
Quand on regarde la liste des 16 patrons français et leurs revenus élevés, on peut aussi y voir de nombreux financeurs de la vie politique française. Un message à peine voilé en direction des politiques pour leur signifier la priorité budgétaire ? Nous saurons ce soir si le Premier ministre répondra à cet appel du pied sur le mode « Tax me if you can ».

En attendant, ce ne sont pas les premiers patrons qui vous veulent du bien. Souvenez-vous de ces PDG si proches de leurs salariés, qu’ils manifestaient à leurs côtés. Ah non pardon, c’était juste une publicité. Ou celui qui faisait des blagues à ses salariés ? Mais lui dirige une brasserie, c’était aussi pour se faire mousser. Et la relève est assurée : la preuve avec la jeune PDG de 13 ans de Toy’R’Us Canada qui vient d’être nommée. Sauf que dans ce cas PDG signifie « présidente divertissement générale ». Du divertissement, voilà ce qu’il nous faut !
Vous l’avez compris, PDG c’est un métier, faire parler de soi au bon moment en fait partie.

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.