Fermer
menu
Théma Jeunes diplômés : Découvrez les initiatives de nos partenaires

Carte interactive du chômage des jeunes dans le monde

CartechomagemondePrécaires. A l’échelle mondiale, les chiffres du chômage des jeunes sont mauvais. Voire très mauvais. En Espagne, alors que le taux des demandeurs d’emploi frôle les 23%, les jeunes en quête d’un emploi représentent 49% des actifs du pays, selon une carte interactive publiée sur le site brésilien Estadao.com. En France, la situation n’est guère plus rassurante : 24% des jeunes sont inscrits au chômage, contre 10% de la population totale. Un chiffre supérieur à la moyenne européenne : les 27 cumulent 22% de jeunes précaires.

Le Japon, seul, est préservé
L’Allemagne, prise aujourd’hui pour modèle économique en Europe, affiche un faible taux de chômage : 5,5% de la population et 8,5% des jeunes. A l’inverse, l’Italie est largement au-dessus de la moyenne européenne avec 29% de sa jeunesse à la recherche d’un emploi. En Amérique du Sud, le Brésil, malgré une croissance soutenue ces dernières années, peine lui aussi à trouver une place à ses jeunes. Près de 23% d’entre eux sont au chômage, contre 13% de la population du pays. Aux Etats-Unis, la situation n’est guère meilleure. Si 9% des actifs sont à la recherche d’un emploi, ce chiffre s’élève à 16,7% des jeunes. De l’autre côté de la Planète, seul le Japon semble tirer son épingle du jeu. La population au chômage n’y est « que » de 6,8% et celle des jeunes de 4,1%.

Génération « traumatisée »
En octobre dernier, l’Organisation internationale du travail (OIT) s’inquiétait de l’apparition d’une génération « traumatisée » par la crise de l’emploi alors que près de 75 millions de jeunes «luttent pour trouver un travail» dans le monde. Quant à ceux qui ont trouvé un emploi, ils se voient le plus souvent confinés aux petits boulots. En Irlande, les temps partiels ont ainsi bondi de 17% et en Espagne de 8,8%. Et, fin 2010, « presque la moitié des jeunes salariés sont à temps partiel au Canada, Danemark, Hollande et Norvège », détaille l’OIT. Un contexte qui expliquerait les mouvements sociaux du « Printemps arabe » et des « Indignés », selon l’OIT.

Retrouvez l’ensemble des pays sur la carte interactive. Chiffres : IBGE, Eurostat et Institut de la statistique du Japon. Via Flavien

Recevez l'essentiel de l'actualité RH

En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentialité décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.