Fermer
menu

11% des entreprises confrontées à des problèmes liés au cannabis

Man smoking drugsLes Français sont champions d’Europe… de consommation de cannabis. Dans le monde de l’entreprise, la consommation de cette drogue est aussi de plus en plus répandue. Certes, le cannabis n’est pas la seule drogue consommée sur le lieu de travail. 10% des salariés travailleraient sous l’influence de produits psychotropes, en particulier des médicaments, Mais les fumeurs de joints seraient de plus en plus nombreux au travail : 11% des entreprises sont ainsi confrontées à des problèmes de consommation de cannabis chez leurs employés.

Les jeunes et précaires plus tentés par les joints

D’après une enquête de l’Inpes datant de 2010, la consommation de cannabis « s’avère plus fréquente dans la construction (13% de consommateurs dans l’année contre 6,9% parmi l’ensemble des actifs), l’hébergement et la restauration (12,9 %), mais de manière encore plus prononcée dans les arts et spectacles (16,6% de consommateurs dans l’année) ». Mais plus globalement, selon Sophie Fantoni, médecin hospitalier et enseignante en droit interrogée par France Info, ce sont surtout « les salariés précaires et les jeunes » qui ont plus facilement recours à cette substance illicite.

 

Le risque principal c’est que la responsabilité de l’employeur soit engagée en cas d’accidents du travail. Selon l’Inserm, 15 à 20% des accidents professionnels sont d’ailleurs imputables à des conduites addictives. La première obligation de l’employeur est donc d’agir au niveau de la prévention et de l’information des salariés pour qu’ils prennent conscience des risques et des conséquences possibles.

Mieux vaut prévenir…

Couv  cannabisCe plan de prévention doit d’ailleurs, pour être plus efficace, englober tous les conduites addictives. C’est aussi une démarche collective qui associe le CHSCT, les délégués du personnel, les salariés et la direction. C’est le préalable indispensable avant d’envisager des actions de dépistage de joints.

Pour guider les entreprises, les Editions Doc Is viennent de sortir un livret d’une cinquantaine de pages intitulé « Le cannabis et l’entreprise, réponses concrètes ». De quoi s’y retrouver dans le brouillard de la législation sur le dépistage, les pouvoirs de sanctions et les responsabilités de l’employeur. Sans oublier la responsabilité du salarié-consommateur et les moyens de lui venir en aide.

  • Crédit photo : (c) snaptitude – Fotolia.com

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.