Fermer
menu

Les 15 types de collègues qui te font encore plus suer pendant la canicule

La canicule au travail, c’est difficile à vivre, surtout quand on bosse sur les chantiers en plein cagnard. Mais dans les bureaux aussi la chaleur peut devenir encore plus insupportable quand vos collègues vous font suer à coups de réflexions stupides, de clichés météorologiques ou d’attitudes déplacées. Voici ceux qu’on croise le plus souvent sous nos latitudes.

Canicule-bureau

  • Celui qui chante « il fait chaud » de Patrick Sébastien ou « chaud cacao » d’Annie Cordy toute la journée.
  • L’apprenti météorologue qui dit « ça va pêter cet après-midi c’est sûr, ça sent l’orage » ou qui vous abreuve de prévisions dont vous n’avez que faire.
  • Celui qui demande : « t’es sûr que la clim’ fonctionne parce qu’il fait un peu chaud là non ? »
  • Le collègue optimiste qui dit « on va quand même pas se plaindre d’avoir du beau temps »
  • Celui qui envoie un mail groupé avec la pub Pulco, pour signifier qu’il fait trop chaud pour travailler…

  • Celui qui transpire comme un bœuf mais qui refuse d’ouvrir la fenêtre ou de mettre la clim’.
  • Le collègue suréquipé avec le ventilo, le brumisateur et les boissons fraîches, mais qui refuse de partager. « T’avais qu’à y penser ! ». (Voir aussi les gadgets pour se rafraîchir au bureau).
  • Le collègue blagueur qui la bonne idée de faire une bataille d’eau malgré la présence d’ordinateurs.
  • Le collègue qui pense que les pantacourts et chemisettes à fleurs sont encore à la mode alors qu’il s’agit d’une invention du diable. #fashionfauxpas (voir aussi comment s’habiller quand il fait chaud)
  • Celui qui propose un déj en terrasse envers et contre tout alors qu’il fait 60 degrés à l’ombre.
  • Le collègue syndicaliste qui demande sans arrêt à partir de quelle température on peut faire valoir son droit de retrait : 35, 38 40 ? (voir ce que dit le droit du travail à ce sujet).
  • Le collègue légèrement relou qui propose aux femmes de se mettre à poil si elles ont trop chaud.
  • Celui qui est en tongs et qu’on entend arriver depuis le bout du couloir, schlip, schlip…
  • Le collègue blond qui ne transpire même pas en costard alors que toi tu es en nage et tu maudis de devoir t’habiller pour un rendez-vous client…
  • Celui qui prononce des mots interdits comme « réchauffement climatique » ou « fonte de la calotte glaciaire » alors que le frigo est en panne. Celui-là, il en mérite une bonne de calotte.

Vous en connaissez sûrement d’autres…

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires
  1. test
    1 juillet 2015 - 14h13

    lol

  2. lube
    8 juillet 2015 - 15h41

    Vous avez oublie celui qui tous les jours envoie un mail de son iphone avec un photo de lui sur une plage avec une nana differente ….ça marche aussi pour les filles

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.