Fermer
menu

Les femmes cadres travaillent plus que les hommes… pendant le week-end et les vacances

Chez les cadres la frontière entre vie professionnelle et vie personnelle est de plus en plus floue. cadreo, site carrière dédié aux cadres et aux dirigeants s’est penché sur ce phénomène, appelé blurring dans une grande enquête. Elle montre notamment que les femmes cadres travaillent plus que les hommes pendant le week-end et les vacances.

Le travail des cadres déborde sur leur vie privée c’est une réalité. Plus d’un quart des cadres (27%) travaillent pendant leurs vacances, la proportion grimpe à 45% pour ceux qui travaillent le week-end et plus de deux tiers des cadres ramènent des dossiers le soir à la maison.

Femmes-cadres

Plus d’une femme cadre sur deux travaille le week-end

Des cadres qui ont déjà des horaires à rallonge, puisque 42% des cadres interrogés par cadreo déclarent travailler plus de 50 heures par semaine. Cela n’est pas sans poser des problèmes d’organisations aux femmes cadres qui, si elles font un peu moins d’heures la semaine, rattrapent leur travail le week-end et pendant les vacances.

Sur ces périodes où elles sont censées se déconnecter du travail elles ont tendance en effet à travailler beaucoup plus que les hommes.

Femmes-heures-travail

Ainsi 54% des femmes travaillent le samedi et le dimanche contre « seulement » 45% des hommes cadres. Et pendant les vacances, un tiers des femmes a prévue de travailler (3% de plus que les hommes).

Les femmes cadres sont aussi plus stressées

Autre différence, les femmes cadres sont plus nombreuses à pratiquer le télétravail : 40% sont régulièrement en  » home office  » c’est plus du double de la moyenne des salariés français. Une pratique du télétravail en général sur une journée par semaine. Les femmes cadres groupent aussi plus fréquemment leurs déplacements professionnels sur une journée.

Les femmes travaillent donc plus en dehors des heures de bureaux, elles groupent leurs déplacements et leurs journées de travail à distance et elles sont aussi encore plus stressées que les hommes.

Stress-femmes

Comment expliquer ces différences notables d’organisation ? Sans doute dans la gestion de la vie personnelle. On le sait les femmes, et les cadres n’échappe pas à la règle, subissent le phénomène des doubles journées, s’occupent beaucoup plus que les hommes des enfants et prennent plus en charge la vie de famille. La conséquence c’est une organisation professionnelle qui déborde sur le temps libre et génère encore plus de stress.

  • Voir les résultats complets de l’étude :

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires
  1. Sandrine
    9 juillet 2014 - 8h04

    La raison est partagée. Dire que la cause est la « vie personnelle » c’est refuser la part de responsabilité des entreprises. Les réductions d’effectifs pèsent sur les cadres qui sont payés « au forfait » et subissent une pression forte de l’entreprise mais aussi de leurs pairs, pour « faire des heures » et atteindre des objectifs pas toujours réalistes.

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.