Fermer
menu

Bureaux : 5 grandes tendances pour l’année 2017

Spacestor, créateur d’espaces de travail, a dressé le Top 5 des grandes tendances en matière d’environnement de travail pour 2017. Pensés autour de « l’expérience salarié », high tech et green à la fois, les bureaux de demain seront de plus en plus pratiques, connectés et adaptés aux besoins de la jeune génération de travailleurs. Mais plus que le lieu de travail, c’est toute l’organisation du travail qu’il est possible de repenser. Ainsi, les entreprises ont toutes les cartes en mains pour faire rêver les candidats, fidéliser leurs employés et favoriser leur créativité et leur productivité.

1. L’employé : le premier client de l’entreprise à satisfaire

En 2017, de plus en plus d’entreprises prendront conscience du lien entre l’expérience positive de ses salariés et l’embauche de nouveaux talents. Selon une récente étude sur l’expérience candidat publiée par Workplacetrends.com, près « 60% des demandeurs d’emploi ont eu une mauvaise expérience en tant que candidat et 72% en ont parlé autour d’eux ». Cette mauvaise publicité, facilitée par les médias sociaux, peut affecter grandement la capacité d’une entreprise à attirer les meilleurs talents.

Les dirigeants doivent donc investir dans le bien-être de leurs salariés qui sont les meilleurs ambassadeurs de l’entreprise. 70% des employeurs ont d’ailleurs investi ou prévu d’investir davantage de ressources en ce sens cette année selon Workspacetrends.com. Cela passe notamment par le fait de fournir aux employés actuels ce dont ils ont besoin pour travailler efficacement, comme un lieu de travail adapté et des outils performants. Les recruteurs utilisent d’ailleurs de plus en plus leurs espaces de travail dans le cadre de leur processus de recrutement, afin d’attirer les candidats et de les inciter à se projeter dans l’entreprise.

2. Des espaces hyper connectés

Petit à petit, les entreprises mettent en place des environnements et des systèmes où tout est configuré pour permettre d’échanger et de travail via des appareils mobiles, permettant ainsi d’améliorer la productivité des salariés dans leur espace de travail. Une hyper connectivité permise par la conception d’environnement de travail high tech conçus pour améliorer l’expérience des salariés mais également des clients : espaces de réunions tout équipés, installations d’applications contrôlées à distance, distribution d’énergie facilitée et recharges sans fil à disposition, connectivité « intelligente », solutions de cloud et accès à des outils en mode SAAS.

Les bureaux Google à Dublin :

Les Bureaux Google à Dublin

Il y a dix ans, les coûts technologiques ne représentaient que 7% du budget interne d’une entreprise. Maintenant, ils peuvent représenter jusqu’à 25% ou plus de ce budget. En 2017, l’accent sera mis sur les espaces « technologies friendly » comme un moyen de fidéliser la nouvelle génération de talents et de rendre la main-d’œuvre plus efficace.

3. Des bureaux pensés pour les Millennials

Les Millenials incitent les entreprises à repenser le lieu de travail et continueront de contribuer à cette tendance en 2017. Une manière positive de « perturber » l’espace de travail pour mieux le façonner à leur image et selon leurs besoins. Adaptables, ces digital natives sont devenus de véritables apporteurs d’idées sur le lieu de travail. Le magazine Forbes jugeait ainsi il y a peu : « Il peut être avantageux d’embaucher les jeunes employés si vous essayez d’attirer une clientèle plus jeune. Une nouvelle génération signifie une nouvelle façon de penser ». 

4. Des espaces à concevoir pour les tâches, non pour les titres

L’heure est au management transversal et à la prise en compte de l’avis de chaque collaborateur. L’entreprise moderne laisse peu à peu de côté l’organisation pyramidale pour une organisation horizontale. Ainsi, l’espace de bureau doit être configuré de manière à faciliter le travail d’équipe et permettre la collaboration. Mais toujours en assurant l’équilibre entre le travail en solo et le travail collaboratif.

« Si vous voulez embaucher des gens formidables et les inciter à rester, vous devez les convaincre par des idées, non pas par la hiérarchie. Seules les idées doivent être prises en compte. Sinon, les bons éléments ne restent pas » – Steve Jobs, sur CNN

Le futur campus Apple à Cupertino en Californie :
De plus en plus, les entreprises s’adaptent et adoptent des bureaux répondant aux besoins et aux envies des générations qu’elles souhaitent attirer (Y et Z), tout en favorisant le bien-être de leurs employés actuels. Steve Jobs, fondateur d’Apple, pensait que les environnements de travail conçus pour favoriser le travail d’équipe peuvent aider les entreprises à fidéliser leurs talents avec la simple idée que tout le monde peut travailler ensemble, peut importe les liens hiérarchiques et les rôles de chacun. Mais le travailleur d’aujourd’hui a surtout besoin d’avoir le choix des espaces de travail (fermés, ouverts…) pour une productivité maximale.

5. Un environnement de travail sain et écologique

Informel, naturel, sain. La green attitude au bureau est d’actualité et cette tendance devrait se poursuivre en 2017 d’autant plus que son lien avec le bien-être et la productivité des n’est plus à prouver.

Les multiples bienfaits d’intégrer la nature au bureau

L’étude Interface menée auprès de 7600 travailleurs du monde entier en 2015 s’est penchée sur la relation entre le bien-être psychologique, les milieux de travail et les attentes des employés. L’objectif : mesurer l’impact de la présence de nature sur le lieu de travail. Les chercheurs ont alors constaté que même de tout-petits changements inspirés par la nature pouvaient avoir un impact drastique sur les salariés et la productivité.

Les employés indiquant travailler au contact d’éléments naturels disent en effet avoir un niveau de bien-être supérieur de 15% aux autres, un niveau de productivité de 6% supérieur, et un niveau de créativité de 15% supérieur. La satisfaction au travail augmente quant à elle de 40% en présence d’éléments naturels au bureau.

Les locaux d’Airbnb à San Francisco :

Mais amener la nature au sein de l’entreprise n’est pas qu’une lubie des entreprises de la Silicon Valley : c’est un véritable enjeu pour toute entreprise. Et adopter le « biophilic design » peut rapporter grossans être pour autant coûteux Pour le professeur Gerson, l’un des chercheurs ayant travaillé sur l’étude Interface, « si la technologie reste quelque chose de merveilleux qui nous a amené très loin mais elle ne peut cependant pas remplacer notre inné : l’humain a besoin d’être connecté à la nature ». En matière de design de bureaux, le green design est donc une tendance durable.

Source : Spacestor

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.