Fermer
menu

10 manières simples de faire bonne impression en entretien d’embauche

Vous avez décroché un entretien ? C’est la preuve que votre profil est intéressant. Reste maintenant à transformer l’essai et convaincre le recruteur. L’exercice de l’entretien d’embauche n’est pas facile, il se joue parfois sur des détails de savoir-être. Voici dix manières simples comme bonjour de faire bonne impression pendant ce rendez-vous crucial révélées en vidéo par le site Undercoverrecruiter.

Astuces-entretien-embauche

1. Préparez-vous

Comme tout examen de passage, l’entretien se prépare. Vous devez tout savoir (ou presque) sur l’entreprise et le poste à pourvoir. Une mini-enquête s’impose avant de rencontrer le DRH, si vous ne vous renseignez pas un minimum vous passerez pour un amateur et le recruteur aura l’impression d’avoir perdu son temps avec vous.

2. Choisissez le bon dress-code

On se demande toujours comment s’habiller pour un entretien. Tout dépend de l’entreprise, du secteur et du niveau de poste. (Voir quelques conseils sur le dress code). Tout est une question d’équilibre pour éviter la faute de goût : réfléchissez 5 minutes pour ne pas arriver en jeans-baskets pour un poste dans la finance internationale ou en costume-cravate pour un job sur un chantier dans le BTP. Entre les deux, vous devez trouver un juste milieu.

3. Soyez ponctuel !

Les chargés de recrutement enchaînent les entretiens toute la journée, la moindre des choses pour ne pas leur faire prendre trop de retard c’est d’arriver à l’heure. Cela fait partie de la préparation : vous devez repérer le trajet et prévoir une petite marge d’avance pour en cas de problème de transport. Et si vous avez quelques minutes de retard, un simple coup de fil pour prévenir, c’est la moindre des politesses !

4. Coupez votre téléphone

Juste avant d’entrer en entretien, pour éviter d’être déconcentré et par respect pour la personne qui vous reçoit, pensez à couper votre téléphone ou le mettre en mode avion. Entendre votre sonnerie téléphonique très personnalisée (avec votre morceau préféré de Metallica par exemple) en pleine discussion risque de vous faire perdre complètement le fil et vos moyens.

5. Ayez une poignée de main ferme !

On dit souvent qu’on se fait une impression sur quelqu’un dans les 20 premières secondes d’une rencontre. C’est souvent pendant ce cours laps de temps qu’on se serre la main. Avez-vous une poignée molle, les mains moites ou broyez-vous les doigts des personnes que vous saluez ? Préférez une poignée de main franche et directe en regardant les gens dans les yeux tout en exprimant un sentiment positif.

6. Souriez, ça ne coûte rien

Même si vous êtes stressé, n’oubliez pas de sourire, pas exagérément évidemment, mais dès l’étape de la poignée de main, paraître amical en souriant ne fait pas de mal. C’est toujours plus agréable de discuter avec une personne qui sourit. Ne sous-estimez pas le pouvoir du sourire.

7. Maîtrisez votre langage corporel

La communication non-verbale passe par vos mouvements, vos bras, vos tics, même votre langage disent beaucoup sur vous. Les recruteurs sont habitués à détecter certains signes. Le contrôle du corps fait partie de la préparation à un entretien et montre une certaine capacité à gérer le stress. De la même manière que votre discours doit être rôdé, vous devez maîtriser votre langage corporel.

8. Prenez des notes

Quand un DRH a en face de lui un(e) candidat(e) qui ne prend aucune notes, il peut en déduire deux choses : « cette personne a une capacité de mémorisation phénoménale, je l’embauche ! » ou alors « ce candidat se semble pas vraiment intéressé par le poste et vient à l’entretien en touriste ». Vous l’avez deviné c’est plutôt la deuxième hypothèse qui paraitra la plus probable aux yeux d’un recruteur. Prévoyez donc un bloc-notes pour vous rappeler de tout information utile.

9. Amenez une copie de votre CV

Même si le recruteur a déjà vu votre CV, il est nécessaire de toujours prévoir une copie pour lui remettre ou pour répondre à ses questions sur votre parcours. Vous pouvez en profiter pour amener un Curriculum Vitae plus travaillé au niveau graphisme si votre métier s’y prête. Faites attention à ce que les deux versions concordent !

10. Posez des questions !

Si vous avez pris des notes, vous aurez sans doute des questions à poser sur le poste, l’entreprise, son organisation, son histoire, son marché, la suite du processus de recrutement (voir aussi les questions à ne pas poser en entretien). C’est une preuve de motivation et d’intérêt mais surtout cela permet d’en savoir plus et de voir si vous avez vraiment envie de travailler pour cette entreprise.

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires
  1. Dembele
    22 août 2015 - 13h12

    Entretien : ces 50 question indiscrets que personne n’aurait du leur poser

  2. LEMIRE
    1 février 2016 - 21h06

    Je suis désespérée de ne pas pouvoir retrouver un emploi ce n’est pas faute de ne pas chercher. Licenciée pour cause économique et j’étais agent ADM. Et je suis prête à accepter tout autre poste. Pour certaines personnes la vie n’est pas chanceuse.

  3. Marie -Hélēne
    18 mars 2016 - 2h53

    Il ne faut pas être désespéré lorsqu’on cherche un poste. Vous devez savoir que la compagnie a besoin d’une personne comme vous et non le contraire. S’achez que VOUS êtes la bonne ressource pour le meilleur poste que VOUS convoité! Bon succeès!

  4. wattbke
    16 avril 2016 - 18h29

    Merci à tous

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.