Fermer
menu

Blueseed, l’île des entrepreneurs sans frontières

BlueseedBlueseed, c’est la nouvelle utopie des entrepreneurs sans frontières. Un projet un peu fou destiné à être ancré dans les eaux internationales, au large de San Francisco et à proximité de la Silicon Valley. La Mecque des entrepreneurs et des start-up atteint en effet ses limites. Pas seulement géographiques. Loyers exorbitants, concurrence acharnée, manque de talents qualifiés, l’eldorado a aussi sa face cachée. Près de 10.000 Français y travaillent déjà, mais les places sont chères.

Pas besoin de visa !

Pour contourner ces obstacles et accueillir des entrepreneurs du monde entier, le projet Blueseed veut voir plus loin. Et prendre le large. Le premier vaisseau de cet atoll artificiel devrait croiser à 12 milles nautiques de la côte californienne d’ici la fin de l’année, ou alors début 2014. Une île accueillante, avec un atout de taille : pas besoin de visa de travail pour venir s’y installer. Et de la place à revendre : 4700 m² d’espace de coworking et 3200 m² dédiés aux services (restaurants, salle de fitness, bars, piscines, terrain de football, théâtres et magasins) pour permettre à plus de 2000 entrepreneurs et développeurs de se sentir bien.

Blueseed features

Des loyers attractifs

Pour le moment, plus de 1300 entrepreneurs, ingénieurs, développeurs et étudiants d’une soixantaine de pays différents ont faire part de leur envie d’embarquer à bord de ce gigantesque « bateau start-up ». Ils se disent prêts à débourser entre 930 et 2300 euros de loyers, un tarif beaucoup plus compétitif que les bureaux de la Silicon Valley. Les trois fondateurs du projet Blueseed espèrent bien pouvoir réunir les fonds nécessaires à la mise à l’eau de cette île flottante dans les plus brefs délais. En jouant aussi sur la carte du paradis fiscal. Le cargo battra en effet pavillon des Bahamas ou des îles Marshall, ce qui permettra aux jeunes pousses de déclarer leurs impôts là où c’est le plus intéressant. Finalement Blueseed, c’est un peu le pays où la vie est moins chère.


Une île flottante au large des côtes de la… par francetvinfo

Voir le site du projet Blueseed

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires
  1. Camille
    23 juillet 2013 - 18h05

    Ouep, bah pas tellement convaincu par ici, le fromage moteur de tous les entrepreneurs français est-il livré sur Blueseed 🙂 ?

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.