Fermer
menu

Comment résister au blues du lundi ?

Le saviez-vous ? Aujourd’hui, lundi 18 janvier, c’est le jour le plus déprimant de l’année, le fameux blue monday. Evidemment c’est un lundi car il faut reprendre le chemin du boulot. Et puis le lundi est traditionnellement un jour pourri, surtout quand la météo a décidé de vous retarder encore plus. Sans parler des événements récents qui ne contribuent pas à nous remonter le moral. Bref, en ce lundi, on aurait préféré rester au lit.

Blue-monday

Le blue monday : un calcul savant

Formule-blue-mondayMais comment sait-on que c’est aujourd’hui le jour le plus déprimant de l’année ? Apparemment la théorisation du blue Monday remonte à 2005 avec une campagne publicitaire de la compagnie Sky Travel qui s’est appuyée sur une formule pseudo scientifique. Ce calcul mathématique prend en compte différents paramètres : la météo (W), la différence entre la dette contractée pendant la période des fêtes et votre capacité à la rembourser avec la prochaine paie (D-d), le tout multiplié par le temps écoulé depuis Noël et celui qui nous sépare de nos bonnes résolutions du Nouvel An. Tous ces ingrédients rapportés au manque de motivation (M) et au besoin d’agir (Na) permettent de fixer la date avec précision. Ne comptez pas sur moi pour vous expliquer le calcul dans le détail, je vous rappelle que nous sommes lundi matin.

5 conseils pour ne pas céder à la déprime du Blue monday

Cette formule est censée déterminer le jour officiel du blue Monday, une date qui tombe en général entre le 18 et le 25 janvier, le 3ème lundi du premier mois de l’année. Mais ne nous laissons pas abattre par la morosité, adoptons la positive attitude en suivant ces quelques conseils simples pour résister au blues du lundi. Sinon vous pouvez aussi consulter notre article sur le back to work blues.

1. Attendre que ça passe

L’avantage du lundi, c’est que ça ne dure pas plus de 24 heures. Demain ce sera mardi alors pas la peine de déprimer, hauts les cœurs il ne reste plus que 5 jours avant le week-end !

2. Poser un jour de RTT

Vous êtes bloqué dans les bouchons ? Qu’est-ce qui vous empêche de faire demi-tour et de filer sous la couette. Posez un RTT ou un jour de congé ou alors déclarez-vous malade.

3. Se plonger dans le travail

Dites-vous bien que vous êtes payé pour faire votre travail. Pas suffisamment certes, mais ça devrait quand même vous remonter un peu le moral. Sinon il y a toujours la solution de jouer au Loto.

4. Préparer les prochaines vacances

Si le blue Monday est aussi plombant c’est parce qu’il tombe après les vacances de Noël. Le mieux pour penser à des choses agréables est de prévoir vos prochaines vacances. Un peu de surf sur les sites de voyages devrait vous redonner le sourire.

5. Ecouter « Blue Monday » de Fats Domino

Le blues a toujours inspiré les musiciens et les artistes. Le spleen et la déprime nous rendent créatifs et puis beaucoup d’autres personnes sont bien plus malheureuses que vous. Ecoutez ce morceau en boucle toute la journée et vous verrez que ça ira mieux.

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires
  1. Dominique L.
    19 janvier 2015 - 11h08

    Étonnant de baser une assertion pareille sur une campagne de pub d’une compagnie aérienne.
    Dire aux gens que tel jour est le pire me paraît des plus stupide, néfaste et dévastateur ! Est-ce là le soutien que vous apportez aux chômeurs ?

    NON, le 19 janvier n’est pas le pire jour de l’année.
    Ce matin, je me suis levé avec l’envie d’écrire (donc un très bon signe), j’ai passé les deux premières heures de cette journée à fréquenter le monde de la fiction, essayant de donner du sens aux mots, du rythme aux phrases…
    Comme croire cet article ?

    Parmi les solutions, je ne vois que la première qui soit universelle, et encore faut-il croire en ce « lundi bleu », car pour les autres solutions, il faut exclure les chômeurs, ceux qui ne peuvent pas se payer de vacances et ceux qui n’aiment pas Fats Domino… Ce qui fait quand même pas mal de monde.
    Alors, à tous les exclus de ce champ opérationnel pour vaincre ce jour soi-disant terrible, je ne peux que dire :
    Le lundi 19 janvier est un jour merveilleux, vous êtes en vie, vous savez lire, et vous venez d’échapper à une campagne de morosité totalement inutile !

    Désolé pour le comité de rédaction de ce blog, mais s’exposer, c’est aussi faire face à la critique.

  2. FmR
    19 janvier 2015 - 11h12

    Vous avez raison de prendre les choses du bon côté 😉 Et pour ceux qui n’aiment pas Fats Domino, sachez qu’il existe aussi un morceau de New Order intitulé Blue monday https://www.youtube.com/watch?v=FYH8DsU2WCk

  3. Laurent
    19 janvier 2015 - 15h33

    Un bel article qui nous donne un peu de motivation en ce lundi pluvieux. Personnellement, j’aime organiser ma semaine le lundi, cela me donne l’impression de gagner du temps.

  4. Bruno
    19 janvier 2016 - 12h43

    A part que Blue Monday veut dire Lundi Bleu et non pas Lundi Blues qui serait Monday Blues.
    If you have the Monday Blues which may happen a lot more (alledgedly 52 times a year) than the Blue Monday (which happens only once a year) is far much better.
    Cependant, si vous aviez un vendredi noir avant votre lundi bleu eh bin je vous conseillerai de prendre des vacances! Bonne semaine!

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.