Fermer
menu

10 résolutions faciles à tenir pour bien commencer sa journée de travail

1. J'arrive à l'heure
Première bonne résolution à prendre en 2015 : essayer de commencer la journée sans arriver à la bourre.
2. Je médite une minute
Pendant que votre ordinateur s'allume, prenez le temps de méditer une minute. Pas la peine de vous mettre en position du lotus, respirez juste profondément.
3. Je planifie ma journée
Faire une to-do-list est un moyen simple pour organiser sa journée et quel plaisir de rayer ce qui a été fait !
4. Je travaille à mon rythme
Au travail, rien ne sert de courir, il faut partir à point pour éviter le claquage. Adaptez votre rythme de travail à celui de votre corps.
5. J'échange avec mes collègues
Etre présent c'est aussi écouter, discuter, comprendre le point de vue de l'autre, votre collègue, pour mieux travailler ensemble en bonne intelligence.
6. J'arrête de râler
7. Je m'accorde une pause
Parfois, faire un petit break permet de relancer la machine. Votre cerveau et votre corps ont besoin de se dégourdir.
8. J'arrête de checker mes mails toutes les 5 minutes
Les mails c'est un flot continu, ça ne s'arrête jamais. Mais vous pouvez très bien les checker uniquement en arrivant le matin et en fin de matinée.
9. Je programme les rendez-vous importants
Réunions, appels téléphoniques, mails à envoyer, rendez-vous à fixer : ces événements doivent ponctuer votre journée et être calés à l'avance pour ne rien oublier.
10. Je ne fais plus d'heures sup'
Il y a une vie après le travail : votre famille et vos amis ont besoin de votre présence. Si vous vous sentez mieux dans votre vie perso le côté pro en profitera aussi !

Avant d’aller au travail c’est important de se lever du bon pied, de prendre un bon petit déjeuner et, pourquoi pas, de faire du sport si le cœur vous en dit. (voir 10 choses à faire avant d’aller au travail) Une fois arrivé au bureau, voici quelques autres astuces simples pour bien attaquer la journée et être efficace. Une liste de bonnes résolutions quotidiennes, faciles à tenir.

 1. Arriver tôt (ou à l’heure)

La première chose à faire pour bien commencer sa journée de travail c’est d’essayer de ne pas arriver à la bourre. Evidemment, certains impondérables comme les embouteillages ou les pannes de réveil, vous empêchent parfois d’y arriver, mais il faut quand même essayer ne serait-ce que pour être bien vu de son patron (selon une étude les PDG préfèrent en effet les employés qui arrivent tôt) ou de ne pas prendre de retard dès le matin.

2. Prendre le temps d’une respiration

Que pouvez-vous faire d’utile le temps que votre ordinateur démarre ? Si c’est un PC, vous avez le temps de vous faire un café. Si c’est un Mac c’est beaucoup plus rapide mais ça vous laisse quand même le temps de prendre une profonde respiration et de pratiquer pendant une minute les techniques de méditation de pleine conscience. Vous verrez que ce simple exercice de respiration méditative vous mettra le cerveau dans le bon sens à peu de frais.

3. Organiser sa journée

Faire une to-do-list c’est un peu le ba-B.A de l’efficacité professionnelle. Virtuelle ou papier, cette liste de choses à faire vous rappelle ce que vous devez traitez en priorité. C’est une feuille de route qui vous permet aussi de savoir si vous avez avancé ou atteint les objectifs que vous aviez fixés pour la journée. Il peut être bon aussi de la préparer la veille pour le lendemain. Certains outils ou méthodes vous facilitent la tâche.

4. Travailler à son rythme

Certains personnes ne sont pas du matin : irritable, les neurones en rodage, improductif… Si c’est votre cas vous savez sûrement que vous avez besoin d’une bonne dose de café ou d’un temps de mise en route plus long. Si vous le pouvez, adaptez votre charge de travail en fonction de votre rythme biologique. Réservez-vous des plages de concentration et des choses pas trop complexes avant de monter en puissance progressivement.

5. Echanger avec les collègues

Si vous n’êtes pas du matin attendez d’être vraiment de bonne humeur pour échanger quelques mots avec vos collègues. Au sujet du travail pour accorder vos violons ou sur un tout autre sujet, juste pour créer du lien en échangeant simplement entre être civilisés sans que vos émotions personnelles n’entrent en jeu. Veillez ainsi dans vos échanges relationnels avec les autres à laisser au vestiaire vos sentiments négatifs liés à des causes extérieurs. Au travail, vous pouvez trouver d’innombrables raisons professionnelles de vous énerver, pas la peine d’y ajouter des névroses personnelles.

6. Eviter de (trop) râler

En France, c’est plus fort que nous, on aime bien râler sur tout. A commencer par le patron ou les collègues qui sont les cibles privilégiées, des ragots et persiflages. C’est humain et parfois constructif de critiquer son travail. Mais n’oublions pas, comme le rappelait il n’y a pas si longtemps un vieux sage poitevin, les bienfaits de la «positive attitude». Alors, souriez au travail, même si vous n’êtes pas filmés !

7. S’accorder une pause

La pause au travail est vue parfois comme un moment improductif. C’est tout le contraire, selon la fameuse Loi de Illich c’est un temps nécessaire à l’efficacité. Cela ne veut pas dire qu’il faut prendre une pause d’une demi-heure tous les ¼ d’heures, mais dans la matinée de se lever, de changer de posture de travail, de faire quelques pas et si vous en ressentez le besoin de vous désaltérer ou de grignoter quelque chose de sain (un fruit par exemple).

8. Checker ses mails avec modération

L’interruption c’est la plaie de l’employé moderne. En moyenne au travail, nous sommes distraits toutes les 12 minutes par un coup de téléphone, un sms ou la venue d’un collègue dans notre bureau. Ça laisse peu de temps pour se reconcentrer et faire son travail. Inutile donc d’ajouter des sources de distraction en regardant ses mails toutes les cinq minutes. Sauf urgence vous n’avez pas besoin de lire vos mail dès qu’ils tombent dans votre boite. Relevez le courrier en début et en fin de matinée, ça suffira bien et vous verrez que vous y gagnerez en sérénité.

9.Planifier les appels ou rendez-vous importants

Dans l’organisation de votre journée, il y a des choses urgentes et d’autres importantes, il faut bien faire la différence. Les choses urgentes sont à faire le plus tôt possible, envoyer un mail de réponse rapidement par exemple à un client qui pose une question ou une propale commerciale que vous vous êtes engagé à fournir dans un délai précis. Les choses importantes sont celles à faire dans la journée ou sur un délai plus long mais que vous devez programmer à un rythme régulier pour séquencer votre journée de travail : appels téléphoniques, rendez-vous, réunions…

10. Partir à l’heure

Si vous avez suivi les étapes précédentes, vous n’avez aucune raison de faire des heures sup’ ou du présentéisme pour avoir l’impression de rattraper le temps perdu dans la journée. Si vous avez des horaires autant les respecter et faire votre travail dans le temps qui vous est imparti (et pendant lequel vous êtes rémunéré). En démarrant bien la journée, sur de bons rails vous la terminerez avec le sentiment du devoir accompli, celui qui vous permet d’aborder une nouvelle journée de travail avec le sourire.

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires
  1. Maxime
    9 janvier 2015 - 20h49

    Bon article, merci 🙂
    Pour le #1, je suis tenté de dire que ça dépend de sa facon de travailler. Être enfermé dans des horaires de travail ne rend pas plus productif, surtout pour les créatifs !

  2. Guillaume Loman
    19 août 2015 - 22h42

    Blablabla

  3. colette
    27 août 2015 - 0h23

    bonjour,
    Je viens de lire un certain nombre d’articles sur le retour de vacances, comment gérer sa journée de travail « au bureau », ou après une nuit blanche… Je suis consternée de constater que vous ne parlez que du travail au bureau, de la prise de café le matin ou de la pause ??? Sachez que pour votre information, il y a aussi celles et ceux qui travaillent dans les hôpitaux (ou ailleurs)et là rien de tout cela: pas le temps de rêvasser, de penser à ses vacances ou de choisir le travail qui demande le plus d’attention le matin, il n’y a pas de choix possible et quand il y a nuit blanche, il faut faire avec et dans une concentration permanente car la responsabilité est lourde de conséquences en cas d’erreur ! Alors arrêtez de toujours parler du travail au bureau comme si c’était l’unique référence…

  4. regionsjob
    27 août 2015 - 9h38

    Effectivement, nous avons une rubrique vie de bureau assez complète. C’est sans doute une vision déformée vous avez raison mais elle correspond à une tendance de fond du marché du travail : la tertiarisation et la généralisation du travail sédentaire dans les bureaux. Mais je suis sûr que même dans les bureaux des hôpitaux certains s’y retrouvent un peu dans nos articles… Cependant, nous notons votre remarque pour les articles à venir.

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.