Fermer
menu

Aux Etats-Unis, Walmart subventionne les études de ses employés pour 1 dollar par jour

Une initiative du géant de la distribution américain Walmart a fait parler d’elle dans la presse américaine : l’entreprise a décidé de consacrer 1 dollar par jour et par employé pour financer leurs études. Seule condition : faire des études dans le commerce ou la logistique.


Trouver des solutions à la pénurie de candidats qualifiés et à la concurrence tout en faisant une bonne action, c’est la bonne idée de Walmart, multinationale américaine de la grande distribution qui emploie plus de 2 millions de personnes dans le monde. Cette dernière avait déjà fait parler d’elle en s’associant avec l’American Public University pour proposer à ses salariés une réduction de 15 % sur le prix des cours. D’autres entreprises comme Starbucks ou Pizza Hut offrent déjà des programmes de formation similaires à leurs collaborateurs. Un coup de pouce qui multiplie d’ailleurs leur chance par deux de retenir ces employés…

Un programme sélectif et cadré

Aujourd’hui, Walmart a annoncé le 30 mai dernier son intention d’offrir 1 dollar par jour à chaque employé afin que ses salariés puissent accéder à un diplôme. Ces derniers pourront choisir parmi les enseignements en ligne proposés par trois universités – University of Florida, Brandman University et Bellevue University – afin d’obtenir un diplôme en rapport avec les métiers de Walmart, allant du simple certificat à la licence.

Et il ne s’agit pas d’études « low cost » : les établissements ont été choisi par le leader de la distribution pour leur taux de réussite élevé et leur expérience de la formation des adultes. Selon Gary Brahm, doyer de la Brandman University, les enseignants travailleront en étroite collaboration avec Walmart afin de proposer les cours les plus adaptés aux employés de l’entreprise et les rendre plus efficaces à leurs postes, grâce à des enseignements tirés de situations professionnelles réelles. Mais pas question d’obtenir des passe-droits : à l’University of Florida par exemple, les candidats à la formation devront fournir un dossier remplissant des critères d’admission très sélectifs. Seuls resteront donc les plus motivés et sérieux !

Pour s’assurer du succès de son action, Walmart en a confié la gestion  à la startup Guild Education spécialisée dans la formation des adultes. Au programme : un soutien individualisé et un suivi du parcours tout au long de la scolarité, à l’aide de tuteurs disponibles par visioconférence ou par téléphone ou sms.

Pas d’illusion, le taux de participation à ces programmes d’études sponsorisés reste très bas, (autour de 5 %). Mais chez Walmart, qui emploie plus d’1,4 million d’employés aux Etats-Unis, cela représente 70 000 personnes pouvant être diplômées selon Sean Gallagher, fondateur et directeur du Centre pour le futur de l’enseignement supérieur et la stratégie de recrutement à Northeasterm University.

La formation des salariés, une obligation en France

En France, la formation est accessible à tous les salariés et encadrée par la loi mais le système reste complexe : ces derniers peuvent disposer de leurs droits à la formation via le CPF ou du plan de formation de leur entreprise. L’employeur a même le devoir de former ses collaborateurs. Dans le détail, il a pour obligation d’assurer l’adaptation des salariés à leur poste de travail et veiller au maintien de leur capacité à occuper un emploi, au regard notamment de l’évolution des emplois, des technologies et des organisations. Il est également incité à participer au développement des compétences de leurs employés et à la lutte contre l’illettrisme (en permettant l’accès au fameux socle de connaissances et de compétences). Universités d’entreprise, instituts d’entreprises, école de formation interne, partenariats avec des CFA, lycées (pour les BTS), écoles privées, grandes écoles et universités… Beaucoup d’entreprises françaises ont trouvé des solutions pour former spécifiquement à leurs métiers et pallier leurs difficultés de recrutement.

(Photo : istockphoto.com / BrianAJackson)

Recevez l'essentiel de l'actualité RH

En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentialité décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.