Fermer
menu

Qu’attendent les salariés du dirigeant de demain ?

55% des salariés sont fiers de leur patron. Pourtant, 42% d’entre eux aimeraient que les chefs d’entreprises français s’impliquent davantage dans les débats d’idées et face aux enjeux sociétaux, sociaux et environnementaux. Le temps des clichés du dirigeant au seul service de ses intérêts et de celui de ses actionnaires est définitivement révolu. Pour les salariés, l’entreprise ne doit plus seulement être compétitive et performante : elle a un véritable rôle à jouer dans la société moderne, sans pour autant « se politiser ».

L’étude OpinionWay pour Salesforce dont les résultats ont été publiés le 11 mai dernier fait l’état des lieux des attentes des Français à l’égard de leurs dirigeants et ouvrent le débat sur le rôle que le patron doit porter ou non « hors les murs » de l’entreprise. Menée pendant l’entre-deux tours des élections présidentielles, l’étude se penche la notion de « fierté » des salariés et sur les moteurs de cette dernière lorsque les employés la projettent sur leur employeur.

La proximité, le projet et les valeurs avant la performance économique

En France, 73% des salariés soit environ les trois quarts jugent favorablement l’action de leur patron. 55% expriment même un sentiment de fierté à l’égard de leur patron. « Les qualités humaines exprimées et portées par le dirigeant sont primordiales. Elles sont à l’origine du sentiment de fierté que peuvent avoir les employés pour leur dirigeant d’entreprise » souligne Olivier Derrien de Salesforce.

Parmi les raisons d’être fier de son dirigeant sont citées sa proximité avec les collaborateurs (35%), sa personnalité (33%), le projet qu’il porte (30%) ou ses valeurs (28%) priment sur les performances économiques de l’entreprise (26%) ou l’expertise professionnelle du dirigeant (17%). Rares sont d’ailleurs ceux qui ont déjà eu envie de démissionner à cause de leur patron (22%).

« Pour atteindre leur objectif, les patrons se doivent désormais d’être au service de tous : les employés comme les clients ou les actionnaires », illustre Jacques Lecomte, docteur en psychologie. L’engagement a pris le pas sur l’expertise et la notion de « servant leadership » est né, analyse Salesforce.

Pas de politique, mais des sujets fédérateurs

42 % des salariés français aimeraient que leur dirigeant s’implique dans des enjeux plus vastes que ceux de l’entreprise stricto sensu. « Sans surprise, les dirigeants sont davantage attendus sur des sujets fédérateurs comme l’environnement, le sociétal, l’associatif ou le sportif », commente Paule Boffa-Comby, présidente du think-tank ReThink & LEAD. L’environnement est en effet le premier sujet sur lequel sont attendus les chefs d’entreprise (à 70 %).

Si l’entrée de dirigeants d’entreprise au gouvernement est plus vue comme une bonne chose puisque 69 % des sondés y sont favorables, l’engagement politique n’est cité que par 19 % des salariés interrogés sur le plan des prises de position attendues.

Les attentes des salariés envers leur entreprise ont changé (sauf bien sûr pour les employés d’entreprises en difficulté). Les collaborateurs ne se concentrent plus seulement à sa compétitivité mais accordent une place conséquente à son identité. Reste à savoir si les entreprises trouveront la bonne recette : s’engager sur les grands sujets de société et cultiver un sentiment de fierté et d’appartenance, tout en maintenant proximité et engagement. Comme dirait Yoda, difficile s’annonce la recherche de l’équilibre…

Etude OpinionWay pour Salesforce « Les salariés et le nouveau rôle du dirigeant d’entreprise » publiée le 11 mai 2017 et réalisée d’après les réponses récoltées auprès d’un échantillon de 1011 personnes représentatives de la population française âgée de 18 ans et plus.

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.