Fermer
menu
  • Productivité

Productivité : 6 astuces pour lutter contre la somnolence

Au menu du jour, 6 pistes à explorer pour réveiller la productivité qui sommeille en vous.
Des astuces pour lutter contre la somnolence au bureau

Pour faire bonne figure au bureau, nous avons de meilleures astuces que des yeux-ouverts-en-post-it à vous proposer (GettyImages/Ridofranz)

Nous avons récemment partagé avec vous nos arguments pour ou contre la sieste. Si vous ne la pratiquez pas pour des raisons de conviction ou tout simplement parce que vous n’avez pas la possibilité de la faire, il ne vous reste peut-être plus que le café comme solution aux maudits coups de barre ou autre crise de somnolence qui plombe instantanément le plus zélé des salariés. Quelles solutions avez-vous à votre disposition pour barrer la route du marchand de sable quand il toque fermement à la porte de l’open space ? En voilà 6 pour retrouver un peu d’espoir !

Faites baisser la température

Une pièce avec une température un peu trop élevée favorise la somnolence et nuit à votre concentration. Prenez l’air le temps de la pause déjeuner et si ce n’est pas possible, aérez le bureau à l’heure de vous remettre au travail. Si vos bureaux ne vous permettent pas d’atteindre un confort thermique suffisant et de bénéficier de bonnes conditions de travail, n’hésitez pas à faire remonter l’information. Ou demander un ventilateur, ce sera mieux que rien.

À lire également :
Pour ou contre la sieste au bureau ?

Bougez !

Après plusieurs heures en position assise, votre corps n’est pas au mieux de sa forme. Si vous en avez la possibilité, prenez une pause et faites une marche rapide de dix minutes. Si c’est plus simple pour vous, vous pouvez également faire quelques étirements ou un peu de yoga. Une petite salutation au soleil dans le couloir, ça ne mange pas de pain et ça fera moins peur à vos collègues qu’une série de burpees (d’autant qu’ils n’ont peut-être pas envie que vous transpiriez, mais c’est une simple intuition).

À lire également :
Sieste au bureau : notre top 5 des meilleurs gadgets

Massez-vous les narines

Enfin presque. Sur votre visage la zone située sous votre nez et au-dessus de votre bouche est censée vous redonner un bon coup de fouet si vous la massez verticalement. Dans tous les cas, essayez cette technique que vous pouvez même faire sans que vos collègues ne s’interrogent sur vos pratiques étranges. Au pire, vous aurez été distrait de votre somnolence pendant quelques minutes et c’est toujours bon à prendre.

Passez d’une activité à l’autre

La monotonie endort ! Si vous aviez initialement prévu de rédiger un pavé ou de vous lancer dans un PowerPoint en 137 slides, changez votre fusil d’épaule. Vous avez sûrement de côté des tâches moins ambitieuses que vous pouvez enchaîner, qui vous demandent peut-être d’aller échanger avec un collègue d’un autre bureau ou d’aller chercher du matériel à un autre étage… C’est le moment de s’y coller !

À lire également :
Sieste au bureau : et si on s'inspirait des Chinois ?

Écoutez de la musique

Mais pas une berceuse ! Choisissez quelque chose que vous aimez, du Wagner, du Kreator ou du Booba, peu importe. Vous écouterez vos morceaux préférés dans votre casque, vous pouvez oublier un peu le jugement de vos collaborateurs et vous faire plaisir avec les Spice Girls ou les Lacs du Connemara. Votre productivité est en jeu, c’est le moment de laisser tomber la crédibilité musicale que vous entretenez depuis des années à grands renforts d’obscures références pop ukrainiennes des années 80…

Gardez un flacon d’huile essentielle de menthe poivrée à portée des mains

Déjà, cette huile soulage les migraines, ce qui peut être utile au bureau, mais elle a comme autres avantages de stimuler l’organisme en jouant sur l’oxygénation du cerveau et la tension nerveuse. Pour profiter de ses bienfaits, une goutte sur chaque tempe et une sur chaque poignet. Attention cependant à ne pas confondre vos tempes avec vos yeux, dans ce cas précis vous risqueriez de finir secoué de sanglots nerveux en chien de fusil sous votre bureau. Bien réveillé, certes, mais pas non plus dans de très bonnes conditions pour travailler…

À lire également :
La sieste, plébiscitée par les employés, tabou pour les employeurs

 

Recevez l'essentiel de l'actualité RH

En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentialité décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.

Dossiers à la une