Fermer
menu
  • Égalité professionnelle

Ascenseur social : grippé pour les hommes, un peu moins pour les femmes (encore que…)

Dis moi quelle est la profession de ton père, je te dirai à quel CSP tu appartiens. Selon une étude de l’Insee, depuis « la fin des années 1970, la structure des emplois des hommes est de plus en plus proche de celle de leurs pères ». Ainsi, en 2015, seulement 28 % des hommes occupent une position sociale plus élevée que celle de leur père quand la mobilité sociale descendante est passée à 15 %, soit deux fois plus qu’en 1977.

À lire également :
La situation des jeunes sur le marché du travail s’est dégradée

Mobilité réduite pour les hommes

Les mobilités sociales ascendantes sont relativement courtes. Toujours en 2015, 44 % des fils d’employés ou d’ouvriers non qualifiés sont devenus employés ou ouvriers qualifiés, « mais seuls 19 % exercent une profession intermédiaire et 8 % sont cadres », poursuit l’Insee. De même, à peine 30 % des fils d’employés ou d’ouvriers exercent une profession intermédiaire et seulement 13 % d’entre eux deviennent cadres.

L’inverse est tout aussi vrai, les mouvements descendants sont relativement courts : par exemple, 25 % des fils de cadres exercent une profession intermédiaire mais seuls 4 % sont employés ou ouvriers non qualifiés. Bonne nouvelle toutefois, les « hommes dont le père occupait une position sociale basse sont davantage concernés par des trajectoires ascendantes que descendantes« .

Davantage de mobilité descendante pour les filles de mère cadre

Du côté des femmes, l’ascenseur social semble être un peu plus favorable. C’est le cas en comparant la CSP occupée par les filles par rapport à la position de leur mère. En 40 ans, la mobilité sociale a progressé de 12 points. L’étude de la mobilité des femmes a été rendue possible par leur taux d’emploi, qui se rapproche de celui des hommes, même si « la moindre participation au marché du travail de ces dernières limite le champ d’analyse ».

Autre chiffre : les femmes ont connu 3,4 fois plus de mobilité ascendante que descendante comparées à leur mère. Cela s’explique entre autre par le déclin des travailleuses non salariées. De plus, en 2015, « 40 % des femmes occupent une position sociale plus élevée que leur mère, soit 2,4 fois plus qu’en 1977 (17 %) ; sur cette période, la proportion de celles qui ont connu une trajectoire descendante a été multipliée par 2,1 pour s’élever à 12 % en 2015 ». Dans le détail, si la mobilité sociale des filles est proche de celles des fils, c’est-à-dire relativement réduite par rapport à la position de leur père, les filles de mère cadre ont plus fréquemment des trajectoires descendantes que les fils d’un père cadre. « 32 % des premières exercent une profession intermédiaire et 10 % sont employées ou ouvrières non qualifiées, contre respectivement 25 % et 4 % des seconds », précise l’Insee.

Des mobilités descendantes pour les filles comparées à leur père

Si les filles de mère cadre connaissent appartiennent plus souvent que les fils à des CSP inférieures c’est encore plus le cas quand on les compare à leur père. Les femmes connaissent en effet moins souvent des trajectoires ascendantes par rapport à leur père que par rapport à leur mère. En 2015, 20 % des femmes dont le père exerçait une profession intermédiaire sont cadres contre 29 % lorsque leur mère était profession intermédiaire. Mais 61 % des filles d’un père cadre occupent une position sociale moins élevée que lui contre 53 % des filles d’une mère cadre.

À lire également :
« Réussir sa vie » : qu’est-ce que ça signifie aujourd’hui ? Avec quel diplôme ?

Crédit photo Getty Marco_Piunti

 

Recevez l'essentiel de l'actualité RH

En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentialité décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.