Fermer
menu
  • Entrepreneuriat

750 000 créations d’entreprises en 2019 : nouveau record en France !

Sur les 11 premiers mois de l'année, le nombre d'entreprises dépasse celui de 2018. 750 000 créations d'entreprises ont été enregistrées. Un record !

750 000 créations d'entreprises ont été enregistrées rien que sur les 11 premiers mois de l'année selon un article des Echos contre 691 000 en 2018.(GettyImages/BulatSilvia)

750 000 créations d’entreprises ont été enregistrées rien que sur les 11 premiers mois de l’année selon un article des Echos contre 691 000 en 2018.

Record du nombre de créations de microentreprises

Très facile à créer, c’est la microentreprise qui profite le plus de l’engouement des Français (400 000 cette année, près d’une sur deux) avec une croissance de 25 % par rapport à l’année dernière. Entré en vigueur le 1er janvier 2009, le régime du micro-entrepreneur (ex-auto-entrepreneur) permet aux salariés de développer une activité secondaire mais il permet aussi à des créateurs de se lancer facilement dans une activité de chef d’entreprise.

Ubérisation, baisse des contraintes réglementaires …

Tous les types de créations sont en hausse : les immatriculations de micro-entrepreneurs (+23,3 %), les créations d’entreprises individuelles classiques (+11,5 %) et celles de sociétés classiques (+8,1 %). Trois tendances favorisent la création d’entreprises en France, l’unbérisation de l’économie, la politique économique qui a régulièrement baissé les contraintes réglementaires avec la mise en place du doublement des seuils de chiffres d’affaires qui permettent de bénéficier du régime simplifié microsocial et microfiscal : depuis janvier 2018, ce seuil est passé de 82 800 euros à 170 000 euros pour les activités de vente de marchandises ou de denrées, et de 33 200 à 70 000 euros pour les prestations de services. Ensuite la loi PACTE, adoptée en mai 2019, supprime le stage payant préalable à l’installation pour les créateurs d’entreprise dans le domaine artisanal et commercial. Le texte supprime également l’obligation d’avoir un compte bancaire professionnel séparé tant que le chiffre d’affaires ne dépasse pas 10 000 euros.

Recevez l'essentiel de l'actualité RH

En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentialité décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.

Dossiers à la une