Fermer
menu

7 métiers vraiment bizarres mais que vous pourriez aimer exercer

Quand on demande aux enfants ce qu’ils aimeraient faire plus tard, les réponses sont assez conventionnelles : médecin, pompier, infirmier, etc. Parfois, irréalistes : aventurier ou princesse. Avec la crise, la numérisation du travail et le peu d’opportunités aux postes de superhéros, il est temps d’élargir leur champ des possibles. Nous vous avions déjà donné à voir 30 photos de métiers insolites, cette nouvelle liste est certes plus courte mais tout aussi efficace !

Chocoladdict, elle déniche les meilleurs ingrédients pour les œufs de Pâques

Alexpaques Un métier de saison ! A 27 ans, Alex Emerson-White, semble avoir déniché le job de rêve. Enfin pour ceux qui aiment le chocolat. Celle qui travaille pour l’enseigne Marks & Spencer occupe ses journées à rechercher les meilleurs ingrédients pour la confection des œufs de Pâques. Un métier qui l’oblige à voyager à travers le monde mais surtout à manger en moyenne 5 kilos de chocolat par semaine. Haut-le-cœur… Pour conserver la forme, Alex se rend « 4 fois par semaine à la salle de sport avant le travail », explique-t-elle au Telegraph. Mais je ne peux pas me plaindre, j’ai un job intéressant qui me permet de goûter du chocolat toute la journée. Mes amis me demandent en permanence des échantillons». On les comprend !

 Ivre, il teste des sites web

AlcoolordinateurLes enfants sont leurs parents en devenir. Si vous aimez boire et traîner sur Internet, votre progéniture pourra se lancer facilement dans une carrière de testeur de site web sous alcool. C’est le site 20minutes qui a repéré cet emploi improbable. Richard Littauer est un développeur américain. Il a lancé theuseirisdrunk.com, car selon lui : « Votre site web doit être si simple qu’une personne ivre doit pouvoir y surfer. Vous ne pouvez pas faire ce test ? Je m’en occupe. Je serais complètement ivre, et je testerais vote site web. Ensuite, je vous enverrais un document récapitulatif, pointant les zones de votre site qui pourront être améliorées, et un screencast où vous me verrez surfer sur le site ». Le prix d’une consultation : 250 dollars.

Designer, il invente le sextoy pour chiens

hotdoll

Le magazine Neon s’est fait une spécialité de repérer les «métiers chelous». Bizarre, le métier de Clément Eloy l’est assurément. “L’idée m’est venue simplement, en voyant le chien d’une amie s’exciter sur un coussin. Je me suis dit qu’il y avait un problème », explique-t-il à NEONmag.fr. Depuis, il a créé Hot Doll, une poupée conçu pour assouvir les besoins des chiens les plus chauds. Comptez 179 euros pour cette chienne en plastique et 18 euros pour le cône de remplacement. Un coût certain mais justifié selon Clément Eloy : « c’est fabriqué en France et le plastique coûte cher ». Lui se défend d’avoir inventé un nouveau métier et estime que son métier c’est d’être designer. D’ailleurs certains de ses clients font l’acquisition d’une Hot Doll uniquement pour la décoration. Ils « l’achètent parce qu’ils trouvent ça joli et qu’ils veulent le mettre dans leur salon ».

L’œil expert, il détermine le sexe du poulet

shutterstock_213125740Profession : sexeur de poulets. Contrairement à ce que l’on pourrait imaginer, le sexeur de poulets n’a rien à voir avec le branleur de dindons. Le contact avec le poulet est platonique. Mais c’est Le bulletin des agriculteurs qui nous en apprend le plus sur ce métier. « Parmi les milliers de poussins tout frais sortis de leur coquille, comment distinguer mâles et femelles et sélectionner les goûteuses poulardes et les chapons qui seront sur les tables à Noël ? C’est alors que survient le sexeur, généralement d’origine japonaise, en tous les cas asiatique. Ils sont un peu plus d’une centaine à « tourner » au coeur de la France avicole, connaissant toutes les vicinales qui mènent vers les couvoirs de l’Ain, du Gers ou de la Sarthe ». En France, l’on ne sait pas exactement mais en Angleterre, il semble que la profession soit désertée, explique le journal The Independant. Le salaire d’entrée aurait pourtant de quoi attirer : 40 000 livres annuel, soit un peu plus de 55 000 euros…

Agent comptant, il récupère les avions impayés

piloteEn anglais, on les nomme Aircraft repo men. En français, une traduction possible serait huissier des airs. Leur job : récupérer les avions des mauvais payeurs. Un emploi à risque, selon le magazine Forbes. Nick dit s’être déjà retrouvé avec des fusils pointés sur la tête. Les huissiers n’ont jamais eu bonne presse et les propriétaires de ces avions appartiennent parfois à des milieux interlopes. Outre qu’il est nécessaire de savoir piloter, un certain goût pour l’aventure est donc un plus pour exercer. Un métier dangereux mais qui paie bien. Alors que les avions coûtent plusieurs millions d’euros, les huissiers des airs touchent entre 6 à 10% de commissionnements sur les avions remis aux banques. Selon le site Jobmonkey, un Repo man peut facilement récupérer 30 avions en deux mois pour des sommes comprises entre plus de 10 000 et 1 million d’euros…

Paranormal, il chasse les fantômes

ghostbusters« S’il se passe quelque chose d’étrange dans le voisinage, qui allez-vous appeler ? » Notre french ghostbuster bien sûr ! Erick Fearson exerce depuis plus de 20 ans le métier de chasseur de fantômes (il est aussi mentalist). Il est possible de prendre contact avec lui sur son site maison-hantée.com. Un illuminé ? Dans un article paru dans la presse locale, il précise un peu plus son métier : « Je n’ai jamais croisé de drap blanc. Pour moi un spectre ce n’est pas l’esprit d’un défunt mais plutôt des énergies qui se répètent dans le temps ». Il aurait déjà recensé plus de 500 lieux hantés en France, principalement en Normandie et en Bretagne. Question salaire, difficile de trouver des informations. Pour ceux qui aimeraient le soutenir, vous pouvez en tout cas acheter son Manuel du chasseur de fantômes.

 A la ferme, il étudie la décomposition des corps

BodyFarmPostVous connaissez la série Bones ? Qu’importe la réponse, le résumé en est simple : une anthropologue judiciaire, Temperance, résout des meurtres grâce à l’analyse des squelettes. Dans la vraie vie, Temperance devrait se faire aider par un(e ) fermier des corps pour trouver les auteurs des crimes. Un métier peu connu et pour cause : seulement cinq fermes de ce genre existent dans le monde et uniquement aux États-Unis. Concrètement, les fermiers des corps étudient la décomposition des corps mais aussi les effets du sol, de la température, de l’humidité, de la biodiversité. Bref, toutes les conditions correspondant à des enquêtes sont ainsi étudiées. Un métier bien entendu en lien avec la police, il est difficile d’imaginer un fermier faisant son blé avec des corps ! Un article en anglais pour en savoir plus.

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.