Fermer
menu

8 méthodes de management auxquelles vous avez échappé

Faire du neuf avec du vieux est une spécialité du monde de l’entreprise. Par exemple, les bonnes vieilles sessions de team-building se transforment en séances d’équicoaching, du renforcement d’équipe mais au milieu des chevaux. Et oui, il fallait y penser mais comme le cheval est le miroir de nos émotions, à son contact les vrais leaders ont l’occasion d’affirmer leur tempérament en domptant la bête. De même, les réunions dans une salle obscure ont laissé place au co-walking, soit ces mêmes réunions mais en marchant dans la rue… Marck Zuckerberg et Richard Branson, les patrons de Facebook et Virgin, sont adeptes de ces sessions de « walk & talk ». Le patron du groupe anglais estime que cela libère la créativité. Ce que confirment les marcheurs eux-mêmes. Dans un article publié dans la revue HBR, ils se déclarent 5, 25 % plus créatifs et 8,5 % plus engagés après une réunion-ballade.

Ces nouvelles modes nous ont inspirés à la rédaction. Nous avons imaginés 8 méthodes de management qui pourraient, un jour, devenir indispensables en entreprise, ou pas !

À lire également :
10 concepts insolites sur le monde du travail de demain

1) La « DALS », pour être en rythme avec son manager

Cet acronyme, bien connu des ménagères de moins de 50 ans, signifie, une fois transposé dans le monde de l’entreprise, Danse avec les supérieurs. Soit un séminaire pour être au diapason avec les équipes dirigeantes. En effet, quoi de mieux pour accompagner les stratégies de l’entreprise qu’un pas de danse à 2 ? Cela demande d’avoir confiance en son partenaire, d’être à son écoute mais aussi, si nécessaire, de diriger ou de se laisser guider. L’occasion de montrer à votre chef que vous savez prendre des initiatives mais aussi, quand il le faut, de lâcher prise… Que de points communs avec l’entreprise !

À lire également :
Les 5 types de managers toxiques

2) Le Topchef-orking, l’art de mitonner de bonnes réunions

Les réus traditionnelles, tout le monde s’en plaint. Trop longues, pas assez structurées, soporifiques… en un mot : inefficaces ! A l’inverse du co-walking qui est la version saine de la réunion, le Topchef-orking sera l’occasion d’échanger autour d’un bon petit plat, cuisiné tous ensemble évidemment. Là encore, la cuisine et l’entreprise ont beaucoup en commun : pour arriver à un résultat satisfaisant, il faut certes suivre une recette, mais aussi faire preuve d’imagination et ajuster si besoin. Et puis la cuisine, c’est un moment de convivialité, d’échange et de partage, autant de valeurs nécessaires qui participent à de bonnes relations professionnelles.

3) Le Joggex, un Comex sous forme de semi-marathon

Imaginez, une fois par trimestre, tous les membres du Comex enfiler shorts et baskets pour échanger sur les stratégies commerciales et marketing de la société. C’est la variante du Co-walking mais pour le top management. Du coup, comme ils sont les plus hauts dans la hiérarchie, c’est plus physique et plus endurant. Faut bien justifier son salaire ! Le Joggex, c’est aussi une façon de tester les forces vives de l’entreprise et de prendre la mesure de leur égo. Un peu de compétition n’a jamais nui à une carrière pro… et encore moins à l’entreprise !

4) Le Co-drinking, un entretien annuel alcoolisé

Ah l’entretien de fin d’années ! Les salariés le détestent et pourtant il est encore un des moyens les plus utilisés par les managers pour faire le point sur l’année écoulée. Pour rendre cet instant plus convivial, pourquoi ne pas l’organiser dans un bar, accoudé au comptoir, pour engager une discussion franche et honnête. Deux adjectifs peu compatibles avec le monde pro ? Attendez de voir ce que dit votre supérieur et n’hésitez pas à enregistrer la conversation, ça vous fera un dossier en béton si jamais…

À lire également :
Au bureau, aussi, il faut boire avec modération…

5) Le Nude-management, pour un management transparent

Attention à ne pas confondre avec le nudge management, qui est une façon d’inciter les collaborateurs à agir dans telle ou telle direction mais sans les contraindre. Non, le nude-management c’est la logique de transparence, déjà à la mode en entreprise, mais poussé à l’extrême. Venir au bureau dans le plus simple appareil donc. Une fois les premiers moments de gêne passés, cela devrait favoriser un sentiment de camaraderie, un sentiment de confiance aussi en soi et en les collègues. De quoi booster là encore la créativité et la productivité des salariés !

6) Le Saun-accompagnement du changement

Maintenant que vous êtes plus détendu avec l’idée de voir vos collègues nus, vous pouvez proposer de réchauffer, si besoin, les relations entre les membres de l’équipe. Rien de tel alors qu’un bon sauna pour disrupter les échanges et accompagner le changement. Troquez chemisier et cravate pour une serviette, transpirez pour unir le groupe et n’en sortez qu’une fois les facteurs clés du succès réunis. Objectif : avancer sur un mindset commun. Le sauna, une bonne astuce pour sortir du cadre !

À lire également :
Les Français disent oui à la transparence des salaires

7) Le corpo-yoga, se détendre en écoutant les discours du PDG

Kim Jong-un, le dictateur coréen aime que ses discours soient diffusés partout dans le pays. Un bon moyen de diffuser la bonne parole du chef. Et si vous faisiez de même lors de séances de corpo-yoga ? Allongé, détendu, votre respiration est calée sur le débit de la voix du patron. En douceur, vous intégrez la culture de l’entreprise. Vous vous sentez bien, les chiffres sont bons, vous avez envie d’aller de l’avant pour conquérir davantage de parts de marchés, vous êtes bien, heureux et productif.

8) L’Impro-fessionnalisation, improviser les futurs axes de croissance

Exercice imposé : sur une même ligne 5 salariés, tous niveaux et secteurs confondus. A tour de rôle, ils doivent balancer tout ce qui leur passe par la tête afin de trouver les prochaines tendances sectorielles et inventer le business plan de demain. En slam, déguisé ou pas, en vers ou en prose, la seule règle : pondre l’idée de génie qui, on l’espère, sauvera l’entreprise…

Recevez l'essentiel de l'actualité RH

En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentialité décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.