Fermer
menu

52 minutes de travail, 17 minutes de pause : le rythme idéal pour être efficace

Le secret de la productivité, ce n’est pas de travailler plus, mais de travailler mieux. Cette évidence est confirmée par une étude de la société lettonne DeskTime qui réalise des applications pour améliorer l’organisation du temps de travail. En étudiant de près les données des personnes les plus productives, il apparaît que le rythme de travail idéal est composé d’une séquence de travail de 52 minutes, suivie d’une pause de 17 minutes.

Productivite

Les journées à rallonge sont contre-productives

Oubliez les journées à rallonge et les tunnels de travail stakhanoviste ! On savait depuis longtemps, grâce à la Loi de Illich, que la pause était nécessaire à l’efficacité au travail et que se tuer au boulot n’améliorait pas la productivité (voir la règle de Pareto des 80/20 ou la méthode Pomodoro). Sans aller jusqu’à l’emploi du temps idéal avec seulement 36 minutes de travail quotidien, l’étude de DeskTime publiée sur le site DailyMuse montre qu’il vaut mieux faire de vrais breaks, plutôt que d’enchaîner, voire d’empiler, les tâches.

Se concentrer à 100% sur son travail

D’après les données sur la productivité au travail, les personnes qui ont un taux de productivité le plus élevé ne sont pas forcément les plus intelligentes, mais ce sont les mieux organisées. Quand elles se consacrent à un travail, elles sont concentrées à 100% et évitent d’être distraites. Pendant 52 minutes au moins le temps d’atteindre votre objectif. Cela signifie ne pas regarder ses mails, ne pas aller sur Facebook non, plus bref d’être concentré sur votre travail. A l’issue de cette période (d’une durée similaire au format des reportages classiques, vous avez remarqué ?), il est nécessaire de s’accorder une vraie pause pour souffler. Une pause pendant laquelle vous déconnecterez totalement du travail. Vous pouvez pendant cette pause faire une marche, grignoter quelque chose, discuter avec vos collègues ou même regarder des vidéos de chats sur Internet mais en aucun cas vous ne devez penser ne serait-ce qu’une seconde au travail !

La concentration, un muscle à entraîner

Il s’agit tout simplement d’accorder votre rythme de travail avec votre rythme biologique et de trouver une organisation qui convient au cerveau humain. Ce dernier a en effet besoin de recharger ses batteries, la concentration c’est « comme un muscle qu’il faut entraîner, il a besoin de se reposer pour fonctionner. Il ne faut pas trop tirer dessus sinon elle mettra plus longtemps à récupérer toutes ses capacités »

C’est ce que nous apprend cette nouvelle règle des 52 / 17 et rien ne vous empêche de l’adapter à votre rythme. Vous verrez, l’essayer c’est l’adopter !

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires
  1. Emmanuel
    24 septembre 2014 - 16h55

    Si seulement les managers nous accordaient une pause chaque heure !… mais c’est un doux rêve 🙁

  2. Guillaume Loman
    19 août 2015 - 22h47

    Bzzzzz

  3. Convention.fr
    27 octobre 2016 - 15h32

    Malheureusement, le droit du travail et les employeurs n’accordent pas autant de pauses aux salariés

  4. Convention.fr
    27 octobre 2016 - 15h33

    Plus d’informations sur la législation concernant les pauses au travail : Cliquez ici

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.