Fermer
menu

5 livres sur l’emploi à lire sur la plage

Laissez tomber Marc Lévy cet été, optez plutôt pour notre sélection de livres consacrés à l’emploi. De quoi prendre un peu de recul sur votre carrière ou préparer la rentrée…

  • Bruletacravate« Brûle ta cravate et danse ! » de Leen Zevenbergen, collection les Meilleurs pratiques aux éditions ESF, 224 pages, 18,53 euros. Une vision de l’entreprise à contre-courant pour apprendre à « travailler et entreprendre en se faisant plaisir ».

  • Bac+5 et secrétaire« Bac+5 et secrétaire, c’est pas beau ça ? «  de Margot Jadhe, editions Maxima, 100 pages, 12,16 euros. Le quotidien hilarant d’une Bac+5 embauchée comme secrétaire. Comme dit l’auteure : « mieux vaut en rire ». Un livre de survie au travail utile à tous.

  • Le patron qui aime les littéraires« Le patron qui aime les littéraires » de Serge Villepelet, Editions Lethielleux, 150 pages, 11,31 euros. Le Président de PricewaterhouseCoopers revient sur l’Opération Phénix, qui a permis à plusieurs grandes entreprises de recruter des jeunes diplômés issus des filières Lettres et Sciences humaines.

  • L'art de perdre son temps« L’art de perdre son temps et d’en faire perdre aux autres » de François Boquet, Editions Performance, 134 pages, 12,26 euros. Contrairement à ce que le titre pourrait faire penser, il s’agit bien d’un « précis d’efficacité professionnelle » avec des conseils pratiques pour améliorer son hygiène de vie professionnelle, avec humour.

  • Droits premier emploi« Premier emploi, quels sont mes droits ? », La Documentation Française, 232 pages, 8 euros. Pas vraiment une nouveauté mais cette 4ème édition qui vient de sortir permet de se mettre à la page au niveau des droits et devoir de tout salarié grâce à des fiches pratiques. Un guide à destination des jeunes qui arrivent sur le marché du travail ou qui ont décroché un job d’été.

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires
  1. Marty
    9 juillet 2010 - 16h34

    Sans vouloir jouer les rabats joies rappellons le Bilan de l’operation Phoenix en 2009 : 22 recrutés pour 10 boites participantes
    AXA
    Coca-cola Entreprise
    Danone
    HSBC
    PricewaterhouseCoopers
    Renault
    Société Générale
    L’Oréal
    La Marine Nationale
    EIFFAGE

    Personnellement on peut se poser clairement la question du coup de com non???

  2. FmR
    12 juillet 2010 - 10h18

    Vous avez raison Marty c’est une critique qu’on a souvent entendue à propos de l’opération Phénix, pour l’instant c’est un peu léger comme résultats à voir si cette année avec l’extension à d’autres régions que les seules facs d’Ile-de-France le nombre de candidats parrainés et embauchés grimpera un peu plus. L’opération a néanmoins le mérite d’exister. D’après ce qu’on m’a dit certains chefs d’entreprises jouent vraiment le jeu du parrainage et font profiter les jeunes diplômés de leur réseau, d’autres sont moins disponibles.

  3. Chômette contre le chômage
    2 mai 2015 - 21h58

    Une sélection vraiment sympa !!

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.