Fermer
menu

« 30 jours pour télétravailler » : un jeu de société vous met au défi en entreprise

Un jeu collaboratif pour réfléchir collectivement au télétravail, il fallait y penser. C’est l’idée pourtant originale adoptée par un jobboard. Accompagné par l’expert du jeu Felix&Ludo, ce dernier a décidé de lancer un jeu afin que collaborateurs et chefs d’entreprise s’approprient le sujet du télétravail, et créent les conditions favorables pour sa mise en place au sein de l’entreprise.

Le télétravail au delà des contraintes

La pratique du télétravail se démocratise, notamment depuis le sérieux coup de pouce donné par la Loi Macron, qui le considère désormais comme une modalité de droit commun. Il incombe en effet aujourd’hui à tout employeur refusant le télétravail à son salarié de motiver sa réponse.
La pratique impose aux dirigeants quelques aménagements matériels et technologiques, ainsi que la mise en place d’un cadre juridique. De plus, dès lors qu’il s’agit de conduite de projet, management, pu échanges, le déploiement du télétravail se complique. Voilà pourquoi certains restent frileux à l’idée de rendre possible le télétravail dans leur entreprise.

Avantageux pour les deux parties

Pourtant, le télétravail a de nombreux avantages pour les deux parties : économiques, environnementaux et sociétaux. Source de bien-être pour les salariés, il permet donc d’optimiser la performance de ces derniers : meilleure autonomie, plus grande efficacité, réduction du stress, bien-être… Il apporte également un meilleur équilibre vie pro/vie perso et est intéressant du point de vue financier (réduction des trajets).

« Côté employeurs, il offre également de trois principaux avantages : plus d’engagement de la part des salariés pour 82 % des dirigeants, ainsi que de la responsabilisation et de l’autonomie (80 %).  68 % pensent par ailleurs que le permettre donne une bonne image de l’entreprise. Quasiment 40 % trouvent qu’il contribue à faire baisser le taux d’absentéisme (et jusqu’à 58 % dans les sociétés de plus de 250 salariés). » (voir notre article : « Le télétravail séduit mais suscite des inquiétudes »).

Le télétravail, un jeu d’enfants quand on collabore

Le jeu « 30 jours pour télétravailler » proposé par Flexjob veut être un « outil de dialogue, un vecteur d’expression individuelle et collective ». Points à expliciter, craintes, risques et opportunités pour l’entreprise et le collaborateur… Dans ce jeu collaboratif, soit tout le monde gagne soit tout le monde perd mais une chose est sûre, chacun va dépasser ses croyances sur la pratique.

3 à 6 joueurs peuvent faire une partie, et gagnent ou perdent ensemble. Chacun peut relever un défi individuel afin que soit désignée la « star du télétravail » au sein de l’équipe. Tous doivent cependant répondre à deux types de questions : individuelles ou collectives. Collectives sur la pratique du télétravail dans l’entreprise (outils, pratiques, management). Individuelles sur la culture générale liée au sujet (réglementation, bénéfices…). Un temps de debriefing est prévu à la fin de chaque partie afin de permettre aux joueurs de continuer leurs échanges sur le sujet.

Source : BFM

(Photo : Flexjob)

Recevez l'essentiel de l'actualité RH

En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.