Fermer
menu

15 propositions contre la discrimination

On savait déjà que l’âge était le premier critère de discrimination à l’embauche. La lecture du rapport Deloitte sur la promotion de la diversité dans les entreprises, remis la semaine dernière au Ministre de l’immigration, confirme également que l’adresse qui figure sur votre CV peut changer la donne.
Résider dans un quartier « connoté négativement » complique la recherche d’emploi indique ce rapport qui se base notamment sur des opérations de testings effectuées en 2004 et 2006. Exemple : un candidat résidant à Paris et postulant pour un emploi de commercial était convoqué à 75 entretiens alors que le même CV, mentionnant une adresse au Val Fourré à Mantes-la-Jolie, n’était convoqué que pour 45 entretiens…

Diversité

Décalage entre les discours et les pratiques
Le rapport relève également un net décalage entre le discours et les pratiques des entreprises : beaucoup d’engagements affichés, mais dans les faits, les pratiques discriminatoires perdurent qu’elles soient liées au sexe, à l’âge, au handicap, au lieu de résidence ou encore au physique. Dans ce document de 125 pages, le cabinet de conseil Deloitte dresse surtout un panorama des bonnes pratiques dans certaines entreprises françaises ainsi que les mesures prises à l’étranger pour faciliter l’accès à l’emploi des personnes discriminées. De cet « audit » de la promotion de la diversité il ressort quinze propositions, notamment celle qui consiste à ajouter le lieu de résidence dans les critères de discrimination définis par la loi :

  • 1. Promouvoir la méthode de recrutement par simulation (MRS) auprès de toutes les entreprises et dans tous les secteurs
  • 2. Promouvoir la diversité dans le cadre de la commande publique
  • 3. Faciliter l’intégration professionnelle des primoarrivants par le développement d’accords-cadres et une meilleure reconnaissance des diplômes
  • 4. Introduire le lieu de résidence dans les critères de discrimination définis par la loi
  • 5. Accompagner les entreprises (PME/TPE) dans leur candidature au Label diversité
  • 6. Soutenir la création d’une instance interministérielle dédiée à la promotion de la diversité
  • 7. Rapprocher le Label Egalité professionnelle du Label Diversité
  • 8. Inscrire la diversité au coeur du dialogue social de l’entreprise
  • 9. Développer des formations obligatoires sur la diversité pour les conseillers de Pôle Emploi
  • 10. Créer un répertoire officiel de bonnes pratiques et des entreprises exemplaires en matière de promotion de la diversité
  • 11. Mettre en place une politique diversité des fournisseurs, notamment par la création d’un outil de référencement des fournisseurs certifiés
  • 12. Déployer une stratégie de communication grand public au niveau national
  • 13. Promouvoir la formation initiale et continue des RH, des cadres et dirigeants au management de la diversité
  • 14. Favoriser la prise en compte de la diversité dans les critères d’évaluation managériale
  • 15. Inscrire les actions en faveur de la diversité dans le bilan social des entreprises

Un rapport de plus, des propositions intéressantes qui ne demandent qu’à être suivies d’effet. Et pourquoi pas ajouter une 16ème mesure symbolique : mettre en parenthèse le mot « égalité » sur la devise du pays pour indiquer que cette valeur est encore en chantier…

Voir le rapport complet sur le site du Centre d’Analyse Stratégique qui a commandé cette étude.

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.