Fermer
menu

14 raisons objectives de demander une augmentation de salaire

Justifier une demande d’augmentation nécessite de préparer un argumentaire. Il doit être adapté à votre profil, à votre poste, à l’entreprise qui vous emploie et au contexte dans lequel celle-ci évolue. Une fois que vous avez identifié tous ces facteurs, il ne vous reste plus qu’à croiser les doigts… Ou de négocier, grâce à notre liste de bonnes raisons « objective »s, auprès de votre supérieur, DRH ou boss !

 

1. Les contours de votre poste ont évolué

Atteindre ou dépasser ses objectifs est un élément qui pèse dans la balance. Mais votre attitude au quotidien, votre comportement dans l’entreprise, joue également pour beaucoup. Avoir l’esprit d’équipe, être fédérateur et positif, se montrer motivé et motiver les autres… Autant de comportements qui peuvent vous donner de bons points.

2. Vous avez été promu(e)

A priori, chaque changement de poste s’accompagne d’une augmentation de rémunération, qui plus est lorsque l’on passe d’un poste d’employé à celui de cadre, ou de cadre à manager.

3. Vous avez de l’ancienneté

Certaines entreprises, du secteur public notamment, augmentent leurs salariés avec l’ancienneté (via un système de grades notamment). Votre ancienneté peut être récompensée via la fameuse prime d’ancienneté ou des majorations.

4. Vous devez vous déplacez

Les déplacements effectués dans le cadre professionnel et imposés par votre hiérarchie peuvent constituer une bonne raison d’être augmenté. Ces derniers représentent en effet une contrainte pour le salarié : nécessité d’adapter son emploi du temps professionnel et familial, de faire garder les enfants si l’employé est parent, d’effectuer des horaires élargies (tôt le matin, tard le soir). Ils constituent aussi un risque pour la sécurité du salarié mobile. En bref, autant de contraintes qui peuvent peser dans la balance.

5. Vous fédérez l’équipe

Un salarié fédérateur est une perle rare : mettre l’ambiance, motiver les collègues, avoir l’esprit du collectif… Tel le capitaine d’une équipe de foot, il prend le relais quand le manager est absent, remotive les troupes si nécessaire et galvanise l’équipe pendant les projets. Si vous êtes ce genre d’employé, ce trait de personnalité est à valoriser lors votre demande d’augmentation.

6. Vous avez une autre proposition de poste

Pour savoir ce que l’on vaut « encore » sur le marché, on peut répondre à des offres et/ou sollicitations de manière sérieuse. Non seulement l’exercice est bon pour votre employabilité, mais il peut l’être pour votre rémunération : muni de la proposition faite par une autre entreprise, allez voir votre DRH ou votre patron pour renégocier votre salaire à la hausse. Évitez tout chantage si possible ! Mais si vous êtes tenté par le départ, cet argument de « l’autre poste » peut amener une contre-proposition.

7. Vous souhaitez vous aligner sur le coût de la vie/l’inflation

C’est un basique mais efficace. La rémunération d’un salarié est fixée à l’embauche mais elle peut évoluer avec l’inflation. Le salaire doit être augmenté en fonction de l’évolution du SMIC. Celui-ci est réévalué chaque année, soit en juillet, soit en décembre.

8. Vous avez amené de nouveaux clients

Vos qualités de prospecteur et votre capacité à réseauter vous placent en bonne position pour négocier une augmentation. Vous êtes un bon élément, autant le faire savoir et tenter d’en tirer profit.

9. L’entreprise est en plein croissance

Votre entreprise se porte bien et elle est en pleine croissance… C’est normal de tenter d’avoir votre part du gâteau. Mais ne soyez pas naïf : cela ne constitue pas un argument valable en soi. Pensez donc bien à expliquer en quoi vous avez participé à l’effort collectif.

10. Vous avez mené à bien votre/vos projet(s)

Même s’il fait partie de vos objectifs, un projet mené au succès vous donnera forcément de bons points pour négocier une augmentation.

11. Vous êtes moins bien payé que vos collègues

Ce sont des choses qui arrivent, notamment entre hommes et femmes. A caractéristiques professionnelles comparables (temps, poste, expérience, diplôme), l’écart salarial entre hommes et femmes s’élève à 8 % en France. En bref, si vous vous apercevez que vous êtes moins payée que votre collègue, pas question de se laisser faire ! Tentez de savoir pourquoi cette différence entre vos deux paies et n’hésitez pas à renégocier votre salaire, si cet écart n’est pas justifié, au nom de l’égalité salariale !

12. Vous remplacez pourrait coûter cher à l’entreprise

C’est souvent le cas des profils expérimentés ou seniors, qui connaissent l’entreprise comme leur poche ! Tout le savoir accumulé est précieux, et vous a permis d’acquérir une véritable expertise, de savoir prendre du recul et les bonnes décisions. Avec tout ce que vous gérez, vous trouver un remplaçant pourrait devenir une opération laborieuse, longue et coûteuse dont l’entreprise n’a pas besoin. Même si cet argument est difficile à avancer en entretien, vous pouvez vous référez au point n°6 et arguer une autre proposition de poste afin que votre employeur vous fasse une contre-proposition.

13. Vous devez manager une ou plusieurs personnes

Le management ne s’improvise pas et demande certaines qualités, des efforts, des concessions… Et un minimum d’organisation ! On vous a confié une équipe ? Cela vaut bien une augmentation de salaire, inhérente à vos nouvelles responsabilités.

14. Vous n’avez rien à perdre !

C’est vrai, après tout, comme on dit, qui ne tente rien n’a rien…

(Photo : istockphoto.com / Jirsak)

Recevez l'essentiel de l'actualité RH

En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentialité décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.