10 chiffres marquants sur les inégalités hommes-femmes au travail

L’Insee vient de publier une étude nationale, 18 études régionales et 18 indicateurs clés sur les inégalités entre femmes et hommes tout au long de la vie. Parmi les thèmes étudiés : le niveau scolaire, l’emploi, le salaire, la retraite… L’Institut nous livre des chiffres instructifs sur l’évolution du taux d’emploi des femmes et un comparatif intéressant hommes/femmes sur les grands thèmes liés à la vie active. Voici les 10 chiffres marquants de son enquête.

1. Le taux d’activité des femmes est plus faible que celui des hommes: 64,4% de femmes actives contre 75,2% d’hommes.

2. Les formes particulières d’emploi sont plus fréquentes chez les femmes (CDD, intérim, apprentissage) : 13,6% vs 12% chez les hommes.

3. Le taux de chômage des femmes est moins élevé que celui des hommes : 9,5% contre 10,5%. Depuis 2012 et la crise économique, le taux de chômage des hommes a en effet dépassé celui des femmes, la crise touchant des secteurs majoritairement « masculins » comme le BTP ou l’industrie.

4. Le temps partiel est 4 fois plus fréquent chez les femmes: 30,4% chez les femmes contre 7,9% chez les hommes. Le temps partiel progresse toutefois chez les hommes alors que son taux se stabilise chez les femmes. A noter que 24% des femmes et 11% travaillent à 80%. En 2015, la durée annuelle effective travaillée par les femmes à temps complet était de 1578 heures en moyenne contre 1707 heures pour les hommes soit 8% de moins.

5. La part de cadres est moins importante chez les femmes: on compte 20,5% d’hommes cadres vs 14,7% de femmes cadres.

6. Les femmes sont surreprésentées dans le secteur tertiaire (87,8% contre 64,6% d’hommes) notamment dans l’administration publique, l’enseignement, la santé et l’action sociale.

Infographie : le travail des femmes en 10 dates

7. Les femmes sont moins exposées à la pénibilité physique au travail. Toutefois, un nombre égal d’hommes et de femmes sont contraints à des postures pénibles ou fatigantes au travail (60%).

8. Les femmes sont plus exposées aux risques psychosociaux: à la pression temporelle, au manque d’autonomie ou de marge de manœuvre au travail, aux exigences émotionnelles, aux agressions physiques ou verbales…

9. Le salaire moyen annuel des femmes est de 24% inférieur à celui des hommes, soit 17 820 euros pour les femmes contre 23 400 euros pour les hommes. Un écart plus prononcé chez les diplômés et les cadres, et dans le secteur privé que le public. En équivalent temps plein (EQTP), cet écart s’élève à 17%.

Pourquoi les femmes négocient moins leur salaire que les hommes ?

10. Côté retraite, celle des femmes est de 26% moins élevée que celle des retraités hommes. La pension de retraite des femmes se monte en moyenne à 1202 euros par mois et celle des hommes à 1617 euros mensuels.

Infographie : ce que veulent les femmes au travail

Source « Femmes et hommes, l’égalité en question » Insee Références – Édition 2017

Ces articles devraient vous intéresser

Commentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.