Top 50 des employeurs les plus attractifs en Europe

Universum vient de publier son « Top 50 des employeurs les plus attractifs en Europe en 2013″. Ce classement annuel est basé sur les votes de plus de 100 000 jeunes diplômés issus des filières Commerce/Management et Ingénierie dans dix pays européens : Allemagne, France, Royaume-Uni, Russie, Italie, Espagne, Pays-Bas, Suisse, Pologne et Autriche.

Si Google reste en tête des employeurs préférés des étudiants européens en école de commerce et de management, le classement établi par Universum enregistre cette année quelques changements notables. EY (anciennement Ernst & Young) dépasse ainsi l’Oréal et Coca-Cola fait son entrée dans le Top 5. Chez les étudiants ingénieurs, c’est Siemens qui s’empare de la première place du podium au détriment de BMW Group et IBM.

Les entreprises françaises bien représentées

Cette année encore, de nombreuses entreprises françaises sont présentes dans le classement. Pour la filière Commerce/Management, L’Oréal (3ème) et LVMH (22ème) confirment une nouvelle fois leur influence au niveau international, tout comme Danone qui maintient sa 31ème place. EADS (36ème) et Société Générale (47ème) gagnent quelques places, tandis que BNP Paribas (40ème) recule.

Chez les ingénieurs, EADS (8ème) ouvre la marche, suivi de L’Oréal (21ème), Alstom (32ème), EDF (34ème), Renault (37ème) et Schlumberger (41ème), qui cependant baissent toutes dans le classement, en particulier Renault avec 11 places perdues. Danone (43ème) et Schneider Electric (49ème) remontent de 9 et 8 places et LVMH ferme ce Top 50.

Les étudiantes attirées par les biens de consommation

Cette année, l’institut Universum s’est aussi penché sur la vision différente de l’employeur idéal selon les sexes. Dans les deux classements, les étudiantes semblent ainsi plus intéressées par les entreprises de biens de grande consommation, comme Unilever, P&G, L’Oréal et Nestlé. Les garçons quant à eux se tournent plutôt vers des entreprises de conseil en management et les banques d’investissements comme Mc Kinsey & Company, Goldman Sachs ou Deloitte.

« Il y a encore des différences importantes entre les sexes quand on regarde le type d’employeur idéal choisi par les étudiants. Même si leurs secteurs de prédilection peuvent être très différents, les étudiantes choisissent généralement des employeurs qui favorisent l’intégration des femmes. Cela devrait interpeller les employeurs : à eux de montrer leur implication envers leurs employées féminines » analyse Claudia Tattanelli, directrice EMEA Universum.

InfographieUniversumTop50Europe2013

 

Ces articles devraient vous intéresser

Commentaires

  1. tewoz
    24 février 2014 - 17h12

    Mon employeur actuel en fait partie… je me marre…

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.