Télétravailler à temps complet n’intéresse pas les Français

D’après le sondage réalisé pour par l’institut YouGov pour Le HuffPost, 48% des Français ne sont « pas du tout intéressés par le télétravail à temps plein ». 30% disent l’envisager à temps partiel seulement, et seulement 22% seraient intéressés par un temps plein à domicile.

Parmi les salariés les plus favorables, on trouve les couples avec enfants, séduits par la flexibilité qu’apporte cet aménagement du temps de travail à la vie de famille. Les cadres sont également plus intéressés que la moyenne. D’ailleurs, 50% des Français interrogés par YouGov pensent même que le télétravail est « plutôt compatible avec l’exercice d’un poste à responsabilités ». Les Parisiens sont également un peu plus favorables au travail à distance que la moyenne des répondants, mais ils auraient pu l’être toutefois plus, compte tenu du temps qu’ils passent dans les transports en commun.

En juillet 2016, l’enquête menée par Randstad confirmait déjà l’engouement des Français pour le télétravail « à petite dose » : seuls 12% se disaient intéressés pour travailler à domicile à temps complet. Deux tiers des salariés se disaient toutefois intéressés par l’idée de télétravailler, à raison de 2,5 jours en moyenne par semaine. Selon François Béharel, Président du groupe Randstad France : « les salariés expriment clairement un intérêt croissant pour leur qualité de vie au travail, qui contribue directement à préserver l’équilibre des temps de vie. La jeune génération, plus que tout autre, aspire à concilier sphères professionnelle et privée. »

Flexibilité des horaires, réduction des déplacements, organisation de son temps de travail, meilleure productivité… Le télétravail comporte en effet de nombreux avantages. Mais pour les Français, pas question de sacrifier la vie de bureau au profit du télétravail. Ce qui tombe puisque les employeurs ne semblent pas encore prêts non plus à voir leurs salariés retourner chez eux. Seulement 16% des salariés français déclarent que leur employeur leur propose d’avoir recours au télétravail. Une faible proportion qui s’explique selon Randstad par la « crainte » des employeurs de perdre le « contrôle sur l’activité » de leurs salariés, mais également par les contraintes technologiques et juridiques qu’il suppose (amplitude horaires, droit à la déconnexion, outils numériques…). Et n’oublions pas que le travail à distance n’est pas applicable à tous les métiers.

Ces articles devraient vous intéresser

Commentaires

  1. Ronan
    22 février 2017 - 12h19

    Bonjour,
    J’ai créé un site dédié au télétravail afin de créer une communauté en télétravail. Le but est de répertorier et de mettre en relation les offres et les demandes de travail à domicile Voici le site : https://www.jobsathome.fr/

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.