Théma Emploi et Handicap : Découvrez les initiatives de nos partenaires

La Reconnaissance Travailleur Handicapé (RQTH) : comment et pourquoi la demander ?

Adapt-Marie-GuezennecComment faire pour obtenir une Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH) ? Comment se déroule la démarche et quels sont les avantages à se faire reconnaître en tant que travailleur handicapé ? A l’occasion de la semaine nationale pour l’emploi des personnes handicapées, nous avons posé ces questions à Marie Guezennec, Coordinatrice nationale des actions associatives de l’ADAPT (Association pour l’insertion sociale et professionnelle des personnes handicapées).

Qu’est-ce qui peut motiver une RQTH ?

Qui dit « travailleur handicapé » ne signifie pas obligatoirement un travailleur contraint de se déplacer en fauteuil roulant. Le handicap peut être visible et non visible, entraînant de la fatigue, des douleurs, des absences… Par conséquent, la RQTH est un dispositif dont peut bénéficier toute personne souffrant d’un handicap, mais aussi tout personne souffrant d’une maladie chronique (asthme, diabète, hépatites, etc.) ou d’un problème de santé ayant des répercussions au travail (rhumatisme, problèmes de vue, allergies, etc.).

Par ailleurs, la demande de RQTH peut être motivée par plusieurs raisons selon que vous êtes en poste ou en recherche d’emploi. La RQTH peut représenter une deuxième porte d’entrée quand vous postulez, notamment auprès des grandes entreprises qui ont une Mission handicap. Si vous êtes déjà en poste, demander une RQTH peut être motivé par un besoin d’aménagement du poste de travail, au niveau matériel ou des aménagements d’horaires. Dans ce cas précis, la reconnaissance de travailleur handicapé donne une légitimité supplémentaire.

Quelles sont les démarches à effectuer quand on souhaite obtenir une RQTH ?

La première chose à faire c’est d’en parler à votre médecin, éventuellement votre médecin du travail si vous êtes en poste. Certains généralistes ne sont pas forcément au fait des problématiques liées au handicap, dans ce cas il vaut mieux se tourner vers ce qu’on appelle le  » guichet unique « . L’interlocuteur de référence pour les questions de RQTH est la MDPH, la maison départementale des personnes handicapées. Un rendez-vous auprès de votre MDPH vous apportera toutes les réponses aux questions que l’on peut se poser au sujet de la reconnaissance de travailleur handicapé. Vous ferez alors votre demande à partir d’un formulaire et qui sera traité par la MDPH. Ce formulaire est disponible en ligne sur le site service-public.fr. Vous pouvez le remplir de chez vous mais devrez le déposer à votre maison départementale des personnes handicapées (MDPH).

Formulaire-RQTH

Il faut savoir également qu’une procédure de RQTH est systématiquement engagée à l’occasion de l’instruction d’une demande d’allocation adulte handicapé (AAH). Il est donc inutile d’en faire la demande séparément.

 Comment ça se passe ensuite ?

Une fois que le dossier de demande RQTH est en cours d’examen, il faut rencontrer le médecin de la maison départementale des personnes handicapées qui donnera son avis. La qualité de travailleur handicapé sera alors reconnue par la commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH).

Combien de temps ça prend pour obtenir une RQTH ?

La demande peut être assez longue à traiter, 6 mois en moyenne. Selon les départements et les moyens dont ils disposent la durée de la procédure peut cependant varier entre 6 et 18 mois.

 « La demande peut être assez longue à traiter,
6 mois en moyenne »

La RQTH est-elle attribuée à vie ?

La RQTH est attribuée pour une durée de 1 à 5 ans renouvelable, selon la nature du handicap de chacun.

Comment savoir si ma maladie ou mon trouble peut être considéré comme un handicap ?

C’est la loi de février 2005 qui a mis à jour la définition du handicap sous toutes ses formes : physique, mental, sensoriel, cognitif ou psychique. Toute situation qui est gênante au quotidien peut être considérée comme un handicap. Par exemple, une personne qui travaille dans un salon de coiffure et qui développe des allergies aux produits utilisés peut obtenir une reconnaissance car elle ne peut plus exercer son métier. Une personne souffrant d’un cancer peut aussi être considérée comme travailleur handicapé le temps du traitement.

La démarche RQTH n’est évidemment pas une obligation ?

C’est une démarche volontaire, un choix personnel. La personne ne doit pas la faire par contrainte. Il faut avant tout comprendre les avantages qu’apporte une RQTH.

Certaines personnes ne souhaitent pas se faire reconnaître en tant que travailleur handicapé, pourquoi ?

Ce sont des choses qui arrivent quand le handicap intervient au cours de la vie, c’est difficile à assumer. Avant de faire reconnaître son handicap, il faut le reconnaître soi-même, arriver à accepter de vivre avec. C’est une démarche psychologique qui prend du temps, avec des phases différentes, comme dans le cas d’un deuil.

Comment peut-on se faire accompagner dans cette démarche de reconnaissance ?

L’ADAPT intervient pour donner des conseils ou répondre aux questions que les personnes se posent sur la RQTH, notamment avec nos bénévoles du Réseau des Réussites. Et l’avantage de la RQTH c’est qu’elle permet l’accès à des acteurs comme le Cap emploi qui peut vous aider à trouver un travail, l’Agefiph ou le Sameth, le service de maintien dans l’emploi.

Reconnaissance-RQTH

« La reconnaissance de travailleur handicapé ouvre des portes vers des structures spécialisées qui vont vous aider au quotidien »

Quels sont les autres avantages à demander une reconnaissance de travailleur handicapé ?

Quand vous remplissez le formulaire de RQTH vous pouvez demander en même temps un droit à la formation qui donne accès à des CRP, des centres de reconversion professionnelle, ouverts aux personnes handicapées. La RQTH donne aussi droit à des aménagements de poste.

Mais le principal avantage de la reconnaissance c’est qu’elle ouvre des portes vers des structures spécialisées qui vont accompagner les personnes handicapées au quotidien. Lorsque le handicap survient au cours de la vie, on ne connaît pas toujours tous les moyens techniques qui permettent de compenser le handicap et mieux accompagner la personne. Chaque handicap est une situation particulière, c’est important d’être aidé par plusieurs acteurs, des ergonomes, des associations comme L’ADAPT, ou encore des centres de formation spécialisés. Ce soutien est capital pour se rendre compte qu’on n’est pas seul et qu’il existe des solutions pour compenser le handicap.

Est-ce qu’il existe des alternatives à la RQTH pour permettre notamment d’être plus facilement recruté par une entreprise handi-accueillante ?

Si vous êtes déjà bénéficiaire d’une allocation handicapée, d’une pension ou d’une carte d’invalidité, les documents sont acceptés par l’entreprise. De manière à éviter à la personne de refaire une demande de RQTH.

Une fois la reconnaissance obtenue on peut se faire accompagner également dans l’entreprise pour expliquer sa situation ?

Oui car ce n’est pas toujours facile de parler de son handicap. L’accompagnement est un travail de confiance et de bienveillance qui se fait avec les collaborateurs et les managers. C’est important d’expliquer à une équipe, en toute transparence, les contraintes liées au handicap. Ne serait-ce que pour rassurer et lever les appréhensions des autres autour de la notion de handicap.

Ces articles devraient vous intéresser

Commentaires

  1. Geraldineergo
    18 novembre 2014 - 16h55

    Bonjour,

    Il faut préciser que la RQTH est accordée en fonction de l’impact du handicap par rapport à la profession exercée: si un violonniste professionnel a un doigt coupé par exemple, il pourrait avoir la RQTH, alors que s’il décide de changer de métier pour devenir chauffeur, il ne l’aurait plus.

  2. perre
    12 mars 2015 - 16h13

    bonjour

    mon medecin me propose de faire une demande de RQTH vu mon etat (travail a mi temps) mais je ne comrends pas bien comment cela fonctionne : continuerais je a toucher mon salaire a temps complet malgre la reduction d horaires ???
    merci de votre aide
    cordialement

  3. HAMONIC Ingrid
    21 mai 2015 - 19h07

    Madame, Monsieur,

    J’ai 55 ans et des problèmes de dos depuis des années mais je continue à travailler, en ce moment j’ai un contrat d’un an peut-être deux dans une école comme EVS. J’ai des douleurs lombaires, scoliose, pincements de disques et fourmis dans le pied gauche. J’ai des difficultés pour rester longtemps debout et je me demande souvent se que je vais devenir professionnellement. Je vais être suivie par le service antidouleur et un kiné me fait des massages tous les mercredis pour me soulager. On m’a parlé de faire une demande de reconnaissance travailleur handicapé. Pouvez-vous me dire comment faire cette demande et auprès de qui. Je vous remercie à l’avance.

  4. Natacha
    1 juillet 2015 - 17h40

    Pardon ? Depuis quand on a la rqth en fonction du métier ? lol

  5. legrand sylvie
    1 septembre 2015 - 11h18

    madame ,monsieur ayant été reconnue travailleur handicapé en 2008 pendant 5 ans donc jusqu’en 20013 et n’ayant pas fait mon renouvellement est il trop tard ? vous remerciant de vos réponses Cordialement

3 commentaires supplémentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.