« Can you crack it ? » : les services secrets de sa Majesté recrutent des hackers

Canyoucrackit?Après la CIA et le Secret Service américain, le service de renseignements électronique du gouvernement britannique (GCHQ) s’essaie lui aussi au recrutement d’agents très spéciaux. Pour faire face aux cyber-attaques dont sont victimes les sites gouvernementaux, Londres cherche ainsi à attirer 35 hackers, des « briseurs de codes » dont le savoir-faire est très prisé par les Etats et les grandes entreprises.

Un défi chiffré pour les hackers
Pour attirer des profils un peu atypiques qui n’auraient pas forcément pensé à postuler, le Government Communications Headquarters (GCHQ) vient de leur lancer un défi baptisé « Can you crack it ? ». Pour être contacté il leur faudra prouver leurs compétences en brisant le code affiché sur le site dédié. Un message adressé à tous les geeks et hackers amateurs (ou non) de la planète, relayé sur les médias sociaux comme Twitter et Facebook. « Les candidats que nous ciblons ne sont pas attirées par les méthodes d’embauches traditionnelles et ne sont pas forcément au courant que nous cherchons ce genre de profils » a expliqué au Sun un porte-parole du GCHQ.

James Bond dépassé par le chiffre
Une démarche plutôt étonnante pour un service habituellement discret qui s’occupe notamment des écoutes. L’opération « Can you crack it ? » intervient en fait au bon moment pour les « grandes oreilles » de sa Majesté (rien à voir avec le Prince Charles…). Le GCHQ envisage en effet de « vendre » son savoir-faire au secteur privé, comme l’expliquait LeMonde.fr mardi dernier. Il se positionnerait ainsi sur le marché fructueux de l’espionnage et de la surveillance du web. Un énorme gâteau pour les officines de renseignements et les entreprises technologiques (voir à ce sujet le dossier d’Owni et de Wikileaks publié hier).
Un milieu trouble très éloigné de l’image de l’agent secret véhiculé dans les films de James Bond. Désormais, les services de renseignements cherchent des recrues ayant les connaissances du « chiffre » plutôt que l’étoffe d’un 007. C’est le monde à l’envers !

Tentez de briser le code sur le site Can you crack It ? avant la fin du compte à rebours. Un début de solution à voir ici.

Ces articles devraient vous intéresser

Commentaires

  1. @cliffsull
    1 décembre 2011 - 23h48

    Can we crack it !! YES WE CAN ;)
    Thank you for all the traffic to my blog post – http://cliffsull.wordpress.com/2011

  2. FmR
    2 décembre 2011 - 9h04

    You’re welcome ;-)

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.