Le MI6 recrute des espions !

Vous rêvez de devenir agent secret ? Ça tombe bien, le MI6, célèbre agence de renseignement britannique, embauche de nouveaux espions.

espions

1 000 agents supplémentaires

La campagne de recrutement a été annoncée par Alex Younger, directeur de l’agence, le 20 septembre dernier. Elle fait suite à un coup de pouce budgétaire voté par le parlement britannique en faveur des services de renseignement. Un coup de pouce dont le MI6 sera le principal bénéficiaire avec une hausse de 40% de ses effectifs, soit plus de 1000 salariés supplémentaires (et 3 500 employés en tout). Cette hausse d’effectifs est la plus forte depuis la fin de la Guerre Froide, signe d’un regain de tension en matière de guerre des renseignements. A noter qu’environ 900 recrutements concerneront aussi le MI5 et le GCHQ.

La CIA recrute des agents sur la Toile

En cause, l’évolution des technologies digitales

Cette campagne de recrutement est motivée par la révolution numérique, qui tend à complexifier l’activité des services de renseignement. En effet, « les multiples traces que tout un chacun laisse désormais sur la Toile rendent difficile la création de fausses identités nécessaires à la couverture des agents« , explique le directeur du MI6. De plus, avec l’essor des techniques de reconnaissance faciale, il devient de plus en plus ardu pour les agents de conserver leur couverture, comme l’a révélé l’affaire du Dubaïgate en 2010. D’autre part, pour Alex Young, la menace du terrorisme islamiste pourrait perdurer en Occident de nombreuses années encore. Or il est établi qu’internet est devenu un outil indispensable aux filières djihadistes, notamment dans la planification et l’exécution d’attentats, mais aussi dans le recrutement, le financement, et les échanges d’informations. Impossible de ne pas penser aux échanges cryptés entre djihadistes sur des applications comme Telegram, etc. Le MI6 se doit donc d’investir le terrain du web.

Il présente son CV comme un dossier top secret de film d’espionnage

Les « geeks » préférés à James Bond

Pour Alex Young, Internet est un défi mais aussi un atout pour l’agence de renseignement. Le recrutement va donc se porter sur des profils très techniques, experts en technologies numériques. Le rôle de ces James Bond 2.0 ? Exploiter au maximum le traitement du flot de données laissé sur le web afin d’assurer la protection en ligne des agents mais aussi améliorer la détection des menaces potentielles sur internet. Le directeur du MI6 souligne néanmoins que les futures recrues devront observer un « haut degré de moralité« , tout en regrettant que les agences d’État et les firmes technologiques ne coopèrent pas plus étroitement depuis les révélations de l’affaire Snowden.

Agent secret, un métier presque comme les autres

Ces articles devraient vous intéresser

Commentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.