Les CV originaux sont-ils vraiment efficaces ?

AsmallplaceforusC’est une question qui se pose souvent quand on voit la débauche de créativité des candidats à l’emploi pour réaliser des CV originaux. L’objectif pour la plupart est évidemment de sortir du lot, de démontrer leurs compétences à travers un curriculum vitae pas comme les autres. Pour d’autres, à l’instar des candidats de télé-réalité, l’objectif inavoué est d’être médiatisé et d’avoir son quart d’heure de célébrité grâce à la viralité d’un CV vidéo ou d’un profil en ligne détonnant.

Dans le cadre du débat du mois sur l’identité numérique, revenons sur quelques exemples qui ont marqué ces derniers mois pour faire le tri entre les CV qui marchent et ceux qui restent, comme une candidature classique, lettre morte.

Retombée médiatique ne signifie pas embauche
Première leçon à tirer d’une démarche insolite de recherche d’emploi : c’est à double tranchant. Inutile de revenir sur les opérations qui ont mal tourné et qui collent à la réputation de ces malheureux candidat(e)s. On se souvient de Mathieu V. et de ses errements sur le parvis de la Défense, d’Isabelle communique-nique-nique et de bien d’autres, dont il faut tout de même saluer le courage (ou l’inconscience).

Deuxième leçon, les retombées en termes de propositions d’embauches ne sont jamais proportionnelles aux retombées médiatiques. L’an dernier, Alain Gutton, alias Super Candidat, avait fait très fort en organisant pour lui tout seul un salon de recrutement au Parc des Expositions de Versailles. Mais là encore peu de retombées concrètes au niveau des propositions d’embauches. Il vient tout de même de trouver un poste à sa dimension, un an plus tard, dans le groupe Marie-Claire en tant que directeur marketing éditorial du pôle digital. Mais on ne peut pas dire que sa campagne ait accéléré les choses. Pour Alain en effet, l’organisation de son salon « n’a rien donné d’un strict point de vue professionnel » mais cet évènement reste « une expérience humaine extraordinaire ».
C’est une autre leçon à retenir pour ceux qui veulent imiter ce genre d’opérations. Les retombées en termes de réseau, de contact sont importantes, il faut capitaliser dessus même si une embauche n’est pas au rendez-vous, c’est toujours ça de pris !

Beaucoup de concurrence dans la pub
Autre nuance à apporter au phénomène des CV originaux : dans le secteur de la pub et du marketing, il y a de la concurrence, surtout pour les débutants. Comme nous l’expliquait le duo A small place for us qui parodie les campagnes de pub célèbres pour postuler différemment dans les agences : « Nous sommes nouveaux sur le marché, ce n’est pas facile de trouver du travail. Chez les créatifs, les trois quarts qui cherchent un job réalisent une candidature originale. Il faut donc déjà sortir du lot dans la candidature ». Pour l’instant, malgré des entretiens décrochés dans quelques agences, ce duo de créatifs cherche toujours à intégrer une équipe. Pour ces métiers, le CV original apparaît donc comme un passage obligé, un minimum syndical.

Autre duo qui a fini par décrocher un poste : Grég Lecapelain, chef de projet en communication, et Ismael Brunot, infographiste 3D. Ils s’étaient fait remarquer avec un CV vidéo en animation 3D. Mais là encore, il a fallu plusieurs mois malgré des retombées très positives.

Se fixer des objectifs atteignables
Pour d’autres l’objectif était plus « modeste » mais a été rapidement atteint. Avec son CV Facebook, Augustin Duval a pu ainsi trouver rapidement un stage dans une agence parisienne en ayant l’embarras du choix. Quelques jours seulement après la mise en ligne de son CV, la première proposition a été la bonne. « C’était le premier entretien d’une longue série, et j’ai finalement accepté leur proposition. Les trois mois de stage se sont très bien déroulés, j’ai pu vivre ma première expérience en agence web dans un contexte professionnel favorable ». Désormais il s’oriente plus vers un travail en freelance.

Pour David, alias Olybop, et son CV à découper, le contrat aussi a été rempli. Ce jeune webdesigner nantais a décroché un CDI grâce notamment à son CV original, mais surtout à une campagne de mailing ciblée qui a porté ses fruits. C’est finalement l’avantage pour ces créatifs, la démarche donne à voir immédiatement leurs compétences. « Nous avons la chance dans le secteur des métiers du web de pouvoir utiliser toutes les technologies qu’on nous met à disposition. Je n’ai pas lésiné sur les supports, j’ai essayé de combiner ce que je savais faire, ce que je pouvais faire » nous expliquait David au mois d’août dernier.

Rester soi-même et innover
Mais les CV originaux ne sont pas réservés aux publicitaires, infographistes ou marketeux.
Plusieurs exemples de candidats qui s’affichaient en 4X3 dans leur ville pour trouver un job ont été rapidement repérés. Leur point commun ? C’étaient souvent des commerciaux, plutôt seniors. Les retombées dans la presse locale ont finalement été plus efficaces qu’un énorme buzz sur Internet.
C’est l’autre leçon à retenir de tous ces exemples : la proximité joue aussi pour trouver un employeur. Une simple affiche placée au bon endroit peut taper dans l’oeil d’une PME ou d’un employeur de votre ville…

Rappelons pour terminer, qu’il ne faut pas nécessairement faire un CV original pour trouver un job, heureusement. Mais si vous décidez de vous lancer, gardez à l’esprit ce conseil d’Augustin Duval : « ne pas faire de l’original juste pour faire de l’original. Il faut quelque chose à son image. Toute candidature doit être sérieuse et doit refléter ce qu’on est ». Même constat pour Olybop, il faut être soi-même et surtout, innover. « Mettez tout ce que vous savez faire sur une feuille blanche et essayez de créer quelque chose de nouveau, de différent ».

Lire aussi notre article de 2009 : « Ils ont fait la Une avec leurs CV originaux ».

Ces articles devraient vous intéresser

Commentaires

  1. Arnaud Olivier
    10 février 2012 - 13h17

    très bon article qui résume bien la situation.
    le plus important selon est moi est d’attirer l’attention de l’employeur et de le marquer.

  2. Paulinette
    12 février 2012 - 16h18

    Le plus important pour moi est de travailler en amont et de faire du marketing : cibler les bonnes entreprises et leur envoyer un CV adapté en mettant en exergue les compétence possédées qui répondent aux besoins véritables de l’entreprise visée.

  3. maxime
    15 février 2012 - 22h31

    Très bon article. Je pense qu’il faut combiner un CV dit original avec un plus conventionnel et adapter selon la cible. Voici pour ma part mon nouveau « CV » original : http://www.maximebee.fr

  4. Magali
    16 février 2012 - 2h18

    Article très intéressant. Montrer ses compétences, sa personnalité et sa motivation: voilà pour ma part ce qui ressort de ces CV originaux!

  5. FmR
    16 février 2012 - 9h12

    @Maxime : effectivement comme nous le rappelons souvent un CV original ne remplace pas le CV classique, il permet juste de se faire remarquer un peu plus. Ensuite de toute manière il faudra convaincre pendant le processus traditionnel en entretien. Sinon bravo pour votre CV original je vais faire un billet dessus !

4 commentaires supplémentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.