Théma Egalité Hommes / Femmes : Découvrez les initiatives de nos partenaires

Google crée un algorithme pour recruter plus de femmes

Google womensday2012Google a beau figurer en tête des entreprises les plus attractives au monde, elle est confrontée à la même problématique que beaucoup de sociétés de la Silicon Valley : elle peine à recruter et à fidéliser des femmes. La firme de Mountain View compte seulement un tiers de collaboratrices sur plus de 34.000 employés dans le monde. Consciente que le nombre de femmes baisse aussi chaque année dans le secteur informatique (- 8% entre 2000 et 2011 contre + 16% pour les hommes – chiffres du BIT), Google a décidé d’agir. Ses ingénieurs ont créé un algorithme spécifique pour comprendre la faible présence de femmes en son sein rapporte le New York Times. Et ses premiers résultats sont assez surprenants…

Trop modestes lors du recrutement

Déjà, peu de femmes passent avec brio l’étape du recrutement par téléphone. D’après l’analyse des données RH par Google, les femmes se montreraient trop modestes et ne feraient pas assez « l’étalage » de leurs compétences. Les recruteurs en élimineraient donc la plupart. Mais pour celles qui franchissent cette étape, beaucoup refusent finalement le poste une fois l’entretien passé. Leur point commun ? Avoir passé l’entretien avec un homme. Pour y remédier, les femmes passeront désormais leur entretien d’embauche avec des managers femmes.

La promotion féminine en berne chez Google

Plus en aval, une fois recrutées, la question de la promotion est tout aussi problématique. Google a constaté que la gente féminine n’avait pratiquement pas de promotion car elles n’en demandaient pas ! Et au sein de la firme, c’est de cette manière que l’on en obtient une. Aussi, les femmes séniors animeront désormais des ateliers pour encourager leurs jeunes homologues à présenter leur candidature, et favoriser ainsi leur évolution de carrière.

Débordées par leur vie personnelle…

Autre phénomène : la fuite des talents féminins ou le peu d’évolution constatée suite à une maternité. La diminution du nombre de femmes en post-partum étant deux fois plus élevée que pour les autres employés, Google a décidé d’allonger le congé maternité de trois à cinq mois et de le rémunérer totalement plutôt que partiellement.

Une culture basée sur l’ingénierie masculine

Le fait que Marissa Mayer, ex-vice-présidente de Google, enceinte de son premier enfant, ait quitté le groupe pour rejoindre Yahoo comme PDG après 13 ans d’ancienneté n’a donc pas vraiment fait une bonne publicité à la compagnie… Autre exemple : parmi les sept personnes nommées à la tête de divisions (Google News, Google Maps…) lors de la réorganisation de 2011 initiée par le PDG Larry Page, une seule, Susan Wojcicki, était une femme. Hasard explique-t-on chez Google. Mais certains collaborateurs (anonymes) accusent Google d’entretenir, dans l’ensemble, une culture axée sur l’ingénierie masculine.

Un tel comportement, même s’il n’est pas volontairement sexiste, n’est pas bon pour l’entreprise selon les experts. « Avoir des femmes leaders n’est pas seulement une question d’équité ou de quotas » explique Sylvia Ann Hewlett, chercheuse sur la diversité des genres et des affaires à l’Université Columbia et Présidente du Centre pour l’innovation Talent. « Un tel comportement, particulièrement dans les entreprises technologiques, ne contribue pas vraiment à favoriser l’innovation et la capacité d’une entreprise à exploiter de nouveaux marchés. » Cela, Google l’a compris. Le groupe ne cache pas son ambition d’atteindre les 50% de femmes dans l’entreprise. Et là, sans aucun doute, elle sera définitivement la meilleure entreprise du monde.

(Crédit photo : COG LOG LAB « Google Women’s Day 2012″)

Ces articles devraient vous intéresser

Commentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.