Les causes principales de perte de temps au travail

Ce matin, vous avez pris un bon petit déjeuner, mis de l’ordre dans votre todolist et vous connaissez désormais parfaitement les tâches que vous devrez effectuer dans la journée. La recette miracle de la productivité ! Et pourtant, vous le savez, votre journée de travail sera ponctuée de ces moments gênants où la productivité s’effondre, au profit d’un passage sur Facebook ou d’une énième réunion inutile. TimeDoctor a réuni au sein d’une infographie les résultats de plusieurs études qui mettent en avant les causes principales de la perte de temps au travail.

Les problèmes informatiques, 11% du temps perdu !

À la machine à café ou au distributeur d’eau, les discussions entre collègues s’éternisent. C’est selon TimeDoctor la première cause de perte de temps au travail (14%). Cependant, ces discussions ont d’autres vertus : communication interne, esprit d’équipe, échanges pros… Parmi les autres causes identifiées, on retrouve bien évidemment les problèmes informatiques, les réunions inutiles (11%) et le surf perso sur Internet (9%).

Les réseaux sociaux sont les rois du surf perso

Selon Olféo, nous passons 6 semaines par an à surfer au bureau à des fins personnelles. Les conclusions présentées aujourd’hui vont dans le même sens : 64% du surf au bureau n’aurait rien à voir avec le travail. Les principales pertes de temps sont les suivantes :

  • Les réseaux sociaux : 1h14 par semaine,
  • Les jeux en ligne : 33 minutes par semaine,
  • Les emails personnels : 27 minutes par semaine.

Pour en finir avec les réunions inutiles

37% des salariés estiment qu’au moins une réunion sur deux est inutile. Le temps passé en réunion est loin d’être optimisé. Pendant les réunions, les salariés sont d’ailleurs :

  • 91% à rêvasser de temps en temps,
  • 73% à effectuer d’autres tâches professionnelles,
  • 39% à s’assoupir quand les réunions s’éternisent.

time-wasters

Ces articles devraient vous intéresser

Commentaires

  1. Loïc
    29 avril 2014 - 11h29

    Peut être que si les jobs étaient plus intéressants ou que si les employés n’étaient pas relégués à des rôles de robots pensant, le surf perso serait plus faible…
    Sinon, j’ai jamais vu aucune étude sur le temps passé au bureau au delà des heures précisées sur le contrat… A mon avis, ça dépasse les 11% de surf « perso »…

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.