7 erreurs à éviter en entretien d’embauche

L’entretien d’embauche est le moment décisif de votre recherche d’emploi. Vous avez été sélectionné d’après votre profil et votre CV, il va falloir maintenant convaincre que vous êtes le candidat idéal. Pour être sûr de faire partie de la « short-list » et réussir cet examen de passage il faut évidemment bien se préparer mais aussi éviter les faux-pas et petites erreurs de comportements. Chaque détail a en effet son importance !

Erreurs-entretien

1. Arriver en retard sans prévenir

La moindre des politesses si vous avez du retard (ce sont des choses qui arrivent), c’est de téléphoner pour prévenir. Les recruteurs sont souvent sensibles à la ponctualité car ils enchaînent les rendez-vous toute la journée avec d’autres candidats.

2. Arriver les mains dans les poches

Débarquer à un entretien sans avoir rien préparé, sans vous être renseigné sur l’entreprise et le poste, sans prendre de notes est la pire chose à faire en entretien d’embauche. Pour un recruteur c’est le signe évident que vous n’êtes pas motivé.

3. Ne pas avoir le bon dress code

A chaque métier son dress-code ! Si vous ne le connaissez pas, vous risquez de paraître décalé. Renseignez-vous sur le style et l’ambiance de l’entreprise pour être bien raccord.

4. Monopoliser la parole ou ne rien dire

L’entretien est un échange. Il faut savoir argumenter mais aussi écouter les informations données par le recruteur pour poser des questions pertinentes et montrer que vous avez bien compris le besoin de l’entreprise.

5. En faire des tonnes… ou pas

Pendant l’entretien, le recruteur va essayer de mieux vous connaître, de voir si votre personnalité est compatible avec celles de vos futurs collègues. Si vous vous montrez trop arrogant ou, au contraire, timide, il peut avoir des doutes sur votre capacité à bien vous intégrer dans une équipe. Normalement, vous connaissez vos défauts dans un sens ou dans l’autre. Il faut trouver un juste milieu au niveau du comportement.

6. Dénigrer ses employeurs précédents

Même si certaines de vos expériences professionnelles se sont mal terminées, inutile de tirer à boulets rouges sur vos ex-employeurs. C’est mal vu et ça n’apporte rien. En revanche vous serez sans doute amené à expliquer pourquoi vous avez quitté telle ou telle entreprise. A ce moment-là valorisez le poste suivant plutôt que de critiquer le précédent.

7. Aborder la question du salaire trop tôt

Poser des questions c’est bien, mais lors d’un premier rendez-vous ou pendant un entretien téléphonique, demander des précisions sur le salaire, les RTT ou les tickets restaurant peut paraître un peu précipité. Ces détails seront négociés lorsque l’employeur vous fera une proposition d’embauche concrète, pas avant. Ça n’empêche pas de donner toute de même vos prétentions salariales avec une fourchette raisonnable, si on vous le demande.

Ces articles devraient vous intéresser

Commentaires

  1. JUlien
    23 octobre 2013 - 11h56

    Je viens de recevoir cet article par mail, et comme j’ai eu mon premier entretien il y a trois jours, je suis venu prendre des nouvelles ici haha, ça tombe quand même sous le sens, finalement on pourrait résumer toutes ces idées en une seule : « ne pas être trop con », non ?

  2. regionsjob
    23 octobre 2013 - 12h25

    @ Julien : Effectivement ça peut paraître évident comme conseils mais malheureusement c’est toujours bon à rappeler. Pas mal de candidats commettent ce genre d’erreurs de débutants !

  3. Maelig
    23 octobre 2013 - 13h05

    Je pense qu’il serait aussi appréciable d’envisager que les chercheurs d’emploi ne sont pas les seuls à faire des erreurs. Absence de réponse même type après entretien, poste « discount » grâce aux subventions, discrimination de genre pour les femmes dans la trentaine… Je reçois beaucoup de newsletter de site de recrutement et leurs infos se basent toujours sur le chercheur. Le système n’aidant en rien à ce que les entreprises puissent recruter certes mais quand je vois le nombre de stage, de contrat d’apprentissage et de poste au smic multifonction, y’a de l’exagération..!

  4. Philippe
    23 octobre 2013 - 15h59

    Faut déjà avoir des entretiens lol

  5. LE POTIER
    23 octobre 2013 - 16h19

    Je suis fatiguée de passer devant un tribunal pour un entretien d’embauche. Facile pour le ou les recruteurs de vous déstabiliser et d’avoir le droit de vie ou de mort sur votre avenir professionnel. J’ai 57 ans… alors qu’ils me disent la vérité : je suis VIEILLE pour travailler et je ne vaut plus rien.

29 commentaires supplémentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.