12 conseils pour bien télétravailler

Businessman working outdoorsL’Observatoire du télétravail, des conditions de travail et de l’ERGOstressie (Obergo) a enquêté auprès de télétravailleurs pour mieux comprendre leurs attentes et besoins ainsi que ceux des entreprises pour gérer et mettre en place cette organisation du travail. En se basant sur les deux précédents rapports réalisés en 2010 et 2012, l’Obergo a également mis en évidence « 12 conseils pour organiser son espace et son temps de travail à domicile« . De l’isolement professionnel, à l’installation du matériel informatique à domicile en passant par les coûts liés au télétravail, ce document recense les principales contraintes liées au travail à domicile.

  • 1 Comment choisir son espace de travail à domicile ?
    Il faut un espace dédié en tenant compte de plusieurs facteurs, selon l’Obergo. Cet espace d’une surface minimale doit permettre d’installer un bureau mais aussi les divers documents et dossiers professionnels. Cet espace est bien éclairé et correctement climatisé en toutes saisons. Il est bien sûr au calme, loin des bruits extérieurs (circulation, etc.) des odeurs (cuisine, etc.) et des diverses perturbations pouvant intervenir en cours de journée.
  • 2 Comment gérer les risques électriques, chimiques et incendie de son espace de travail ?
    Plusieurs contraintes existent pour assurer la sécurité dans l’espace de travail à domicile. « Les télétravailleuses et télétravailleurs doivent analyser, et suivre, les contraintes fixées dans l’avenant télétravail à leur contrat de travail concernant la gestion des risques », rappelle l’Obergo. Ces contrôles de proximité peuvent être faits par des organismes agréés par le CHSCT, l’employeur.
  • 3 Comment gérer le matériel, l’organisation et l’ergonomie du poste de travail à domicile ?
    « Le matériel fourni par l’entreprise doit être très complet et permettre toutes les fonctions nécessaires à vos activités professionnelles ». Cela implique notamment une connexion rapide et fiable aux réseaux téléphoniques. Autres rappels importants : les activités professionnelles doivent s’effectuer sur du matériel informatique fourni par l’entreprise, quand les activités personnelles doivent être effectuées sur du matériel personnel indépendant de tout contrôle de l’entreprise. Les règles d’ergonomie fixées en entreprise pour assurer un maximum de confort aux salariés doivent au maximum être suivies par les télétravailleurs.
  • 4 Comment gérer les contrôles de conformité de l’installation du poste de travail à domicile ?
    Des contrôles de conformité seront réalisés dans votre domicile, après accord explicite du salarié. « Ce qui veut dire que les télétravailleurs doivent se poser la question : suis-je prêt à faire entrer un contrôleur dans mon domicile pour vérifier la conformité de mes installations ? »
  • 5 Comment gérer les problèmes d’assurance liés au télétravail à domicile ?
    Le salarié devra informer son assurance qu’il exerce des activités professionnelles à son domicile. Il lui faudra aussi vérifier que le matériel fourni par l’entreprise est assuré par celle-ci et aussi de savoir, le cas échéant, qui prendra en charge le financement d’un éventuel surcoût de prime d’assurance.
  • 6 Comment gérer les problèmes de lutte contre la cybercriminalité et de protection de la vie privée ?
    Pour rappel : les membres de la famille ne peuvent pas utiliser le matériel de l’entreprise. Les télétravailleurs doivent aussi vérifier qu’aucun moyen de contrôle de l’activité ne soit mis en place par l’entreprise sans qu’ils en soient informés. Si un tel système existe, l’entreprise devra justifier son utilisation et surtout respecter les prescriptions de la CNIL.
  • 7 Comment gérer les problèmes de santé liés au télétravail ?
    « Les télétravailleurs et télétravailleuses doivent accorder la même attention aux problèmes de santé qu’ils soient « en travail au bureau » ou « en télétravail à domicile ». Et prendre en compte la gestion des risques électriques, chimiques et incendies, la gestion des risques psycho-sociaux liés aux temps et à la charge de travail ainsi que la gestion du suivi médical qui doit être identique à celui des autres salariés.
  • 8 Comment organiser ses horaires de travail à domicile, les pauses et les repas ?
    Voici quelques points sur lesquels être attentif : fixer un horaire de début du travail à domicile et préciser les horaires où l’on doit être absolument joignable. Il faut penser à ses pauses et repas et vérifier régulièrement lors d’entretiens avec la hiérarchie et les collègues le niveau de la charge de travail imposée par l’entreprise.
  • 9 Comment gérer la vie de famille et assurer l’équilibre vie professionnelle-vie privée ?
    « Les témoignages des télétravailleuses et télétravailleurs sont unanimes : « c’est toute la famille qui télétravaille ». Il faut donc prendre en compte ces contraintes et règles induites par la situation. Pour bien peser le pour et le contre, l’Obergo rappelle quelques questions à se poser : « les temps professionnels réellement travaillés correspondent-ils à mon contrat de travail ? », « les temps consacrés à ma famille et mon entourage me conviennent-ils ? », « les temps sociaux non-professionnels me conviennent-ils ? », « les temps personnels me conviennent-ils ? »
  • 10 Comment gérer le risque d’isolement professionnel ?
    Si ce sont majoritairement les salariés en entreprises qui invoquent le risque de l’isolement, les télétravailleurs doivent tout de même être attentifs à ce risque. Et donc à limiter le nombre de jours de télétravail, alors que la sensation d’isolement augmente au bout de 3 jours. Le fait de participer aux pots et réunions de l’entreprise et de programmer des entretiens téléphoniques hebdomadaires en face à face avec la hiérarchie sont un bon moyen de conserver le lien avec l’entreprise et de rompre l’isolement professionnel.
  • 11 Comment gérer le risque d’isolement social ?
    Ce risque serait faible, selon l’Obergo. Mais le « salarié en télétravail doit être attentif à ne pas planifier son temps de travail dans les horaires traditionnellement propices aux rencontres sociales : soirées, samedi et dimanche. »
  • 12 Comment gérer les coûts supplémentaires liés au télétravail à domicile ?
    « La prise en charge financière doit être telle que le télétravailleur n’ait pas à payer des dépenses supplémentaires liées au télétravail ». Ces dernières concernent notamment les frais d’installation, les frais de fonctionnement du système informatique et du système de communication, etc. Utile : « les remboursements ne seront plus des forfaits fixes, mais de plus en plus des montants calculés selon le nombre de jours exacts de télétravail réalisés et selon les coûts réels. C’est pourquoi il est de plus en plus nécessaire pour l’entreprise de contractualiser le télétravail et de professionnaliser la gestion des remboursements de frais liés au télétravail. »
  • Photo Fotolia

Pour aller plus loin, lire : Comment faire une demande de télétravail à son employeur ?

Via Zevillage

Ces articles devraient vous intéresser

Commentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.